Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 12:01

Qu'on ne vous trompe pas : l'annonce du coup d'Etat référendaire de Denis Sassou Nguesso est une DECLARATION DE GUERRE D'ABORD MENTALE, ENSUITE PHYSIQUE contre le peuple congolais SI CE DERNIER RESISTE. Tout l'arsenal répressif est prêt. Il faut se préparer en conséquence. 

Le constat que nous faisons est que l'opposition dite radicale congolaise se contente de réagir après coup, une fois que Denis Sassou Nguesso avance un pion dans l'atteinte de son objectif vers un ultime coup d'Etat qui lui ouvrira la porte de la présidence à vie transformant le Congo en royaume pour le règne de la dynastie Sassou & Nguesso. Ceux qui en doutent n'ont qu'à penser à la dynastie Bongo, Eyadéma, Kabila, Nguéma (l'actuel Nguéma ayant succédé à son oncle qu'il renversa). Diata a répondu à Sibiti, le meeting de Brazzaville a répondu à l'annonce de l'organisation du référendum. C'est bien d'être réactif mais il arrive qu'il faille parfois lancer l'offensive pour que le camp adversaire soit, lui, dans la défensive.

Avant la décision de la cours constitutionnelle et le discours annonçant l'organisation du référendum, cela pouvait se comprendre. A présent, il faut que l'IDC et le FROCAD passent à l'offensive. Au sein d'eux, il y a d'éminents juristes - y compris des spécialistes de la constitution - pour attaquer la décision de la cour constitutionnelle et même l'annonce de Denis Sassou Nguesso d'organiser un référendum visant à changer la constitution du 20 janvier 2002 qui ne comporte point d'article prévoyant son abrogation ; dans l'intention, il y a déjà des éléments juridiques justifiant d'une attaque judiciaire. Il faut porter plainte auprès des instances internationales comme l'UA, l'Union Européenne, l'ONU. Dès que Denis Sassou Nguesso présentera sa requête de changement de la constitution, il commettra un parjure et une haute trahison. Si la cour suprême et la cour constitutionnelle le suivent dans cette forfaiture, ces deux organisations perdront toute crédibilité et il faudra prendre exemple sur les Burkinabè qui ont brûlé leur assemblée nationale pour l'exemple.

Certains pensent à des grèves générales comme réponse à son futur coup d'Etat pour paralyser le pays. D'autres rétorquent : pourquoi attendre ? S'il est possible de paralyser le pays maintenant, le FROCAD et l'IDC ne doivent pas attendre car demain, cela risque peut-être d'être trop tard. Sassou est un monstre qui est difficile à arrêter lorsqu'il est lancé - même si nous croyons que si le peuple se lève maintenant ou après l'annonce de la date du référendum, il peut terrasser l'éléphant. Il faut prendre TOUS les édifices publics comme l'a demandé un de mes jeunes frères, SONNY, sur les réseaux sociaux mais avant tout, COMMENCEZ PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE ET LA COUR SUPREME si nécessaire !  Ensuite, occupez l'Assemblée Nationale et le Sénat ! Si cela n'est pas suffisant, occupez la présidence de la république ! TOUS CES EDIFICES VOUS APPARTIENNENT !

Juste un dernier mot. A Monsieur Aimé Emmanuel Yoka : Nous sommes au courant des réunions de famille que vous organisez pour conserver le régime clanique au sommet de l'Etat. Nous savons ce qui s'y décide entre projets de corruption et d'assassinats. Nous sommes au courant que vous avez envoyé des hommes dans l'Hexagone, notamment en Côte d'Azur...

Denis Sassou Nguesso sera coupable de PARJURE et de HAUTE TRAHISON lorsqu'il annoncera la date du référendum pour l'abrogation de la Constitution du 20 janvier 2002. Il faudra lui ôter tout pouvoir. Il ne devra plus prendre la moindre décision au nom du Congo. Il ne pourra plus faire la moindre opération bancaire ou de quelque nature au nom du Congo. Cela est possible. La France l'a infligé au président Laurent Gbagbo qui n'avait rien d'un dictateur ; nous ne voyons pas pourquoi cela ne peut pas être fait pour un dictateur. ENFIN, UNE ARME QUI PEUT FAIRE MAL : L'EMBARGO SUR LE PETROLE CONGOLAIS. Il faudra frapper là où ça fait mal.  Nous espérons le gel de tous les avoirs et de tous les biens de tous les membres du régime dont nous dresserons une liste exhaustive.

Je suis MBUTA, un homme de paix et de sagesse, c'est le nom par lequel les Lyonnais m'appellent depuis 1990 avant que je ne devienne le LION DE MAKANDA pour inspirer mes compatriotes et notre peuple. Jamais je n'ai écrit un texte aussi incitatif. Je n'ai pas le choix car je dois exhorter mes compatriotes et notre peuple. 

Denis Sassou Nguesso bénéficie de l'aide de ses frères francs-maçons disséminés au sein des Etats et des institutions internationales. Nous bénéficions des forces d'En-Haut.

A l'Europe et aux Etats-Unis : quand on a terrassé Kadhafi, écrasé Saddam Hussein, je ne vois pas pourquoi on épargnerait le monstre d'Edou, Denis Sassou Nguesso.

PEUPLE CONGOLAIS, TU N'AS JAMAIS OSE. SUFFISE QUE TU AGISSES POUR TRIOMPHER. OUI, POUR UN PEUPLE, COMBATTRE, C'EST DEJA VAINCRE ! NOUS SOMMES LE PEUPLE. NOUS SOMMES L'IMMORTEL CONGO. NOUS SOMMES LE POUVOIR. ET LE POUVOIR N'A DE SENS QUE SI ON L'EXERCE. PEUPLE CONGOLAIS, EXERCE ENFIN TON POUVOIR ! LE CIEL TE LE DEMANDE !

 

                  LION DE MAKANDA MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Alain 30/09/2015 16:31

Merci pour ton article, et je lance le même appel nous devions anticiper nos actions. Dans un de mes commentaires et lors d'une discussion avec des amis, j'avais souhaité que la société civile, le Frocad et idc puissent écrire à la même cour constitutionnelle.

Le Lion de Makanda (LDM) 30/09/2015 16:42

Cher Alain, une bonne idée est faite pour germer dans plusieurs cerveaux. Je ne comprends pas cette façon de s'opposer qui consiste juste à faire du bruit quand la caravane est passée. Il arrive un moment où l'on doit prendre le courage de barrer la voie à celle-ci ou même de la saboter. Je sais que tu me comprendras. La riposte doit correspondre à la nature de l'attaque. Sassou lance une attaque juridique de nature constitutionnelle, l'opposition doit riposter et contrecarrer dans le même registre avant d'élever le niveau de la riposte. Seule la riposte juridico-constitutionnelle peut arrêter Sassou avant que le peuple ne l'y contraigne. La justice a le don d'éviter l'effusion de sang. En France, c'est la justice qui sévit contre le régime en saisissant des biens et des comptes. Toute l'Europe devrait faire la même chose. Si on met l'embargo sur le pétrole congolais, imagine les effets dévastateurs sur le régime. Tout doit passer par le droit. Alors, c'est bien d'exhorter et de motiver le peuple mais ce n'est pas la seule voie possible d'action. Il faut parfois qu'une voix se fasse entendre. Je prends sur moi pour le salut de notre peuple, quoi que cela me coûte...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg