Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 09:13

Il est courant d'admettre qu'on ne peut pas résoudre, dans tous les domaines, un problème que l'on a mal posé - même si on dispose de tous les ingrédients algorithmiques pour le résoudre. En littérature, on parle de bonne problématique ou de dissertation hors-sujet. En politique aussi, il faut cadrer les idées pour qu'elles enrichissent l'entendement collectif. 

Denis Sassou Nguesso est à lui seul un problème. Quel est-il ? C'est un putschiste multirécidiviste qui veut continuer sa vocation de dictateur comme il l'a commencée. Quiconque aborde la question Sassou comme si ce dernier était un démocrate fait fausse route, est hors-sujet, se trompe de problématique, rate son algorithme politique, etc.

Nous allons procéder par validation :

1) Si vous acceptez que Denis Sassou Nguesso n'est pas un démocrate pour n'avoir jamais pris le pouvoir démocratiquement - en tenant compte que seule compte la première prise du pouvoir, la façon dont on accède pour la première fois au pouvoir et non le maintien au pouvoir ou la façon dont on s'y prend pour se maintenir au sommet de l'Etat - même par quelque élection factice, dites : "JE VALIDE". Avant de valider, examinez sa prise de pouvoir lorsqu'il évinça Yhombi ou lorsqu'il renversa Lissouba en 1997, le reste n'étant que simulacre électorale. Passez à l'étape suivante.

2) Si vous reconnaissez que Denis Sassou Nguesso n'avait pas le droit d'abroger la Constitution du 15 mars 1992 - parce que celle-ci interdisait le coup d'Etat, dites : "JE VALIDE". Cette abrogation, notez-le, il l'a assumée tout seul devant le monde entier en l'annonçant à la télévision nationale depuis lors privatisée. Passez au petit 3.

3) Si vous vous dites qu'ayant ouvert une parenthèse dictatoriale qu'il avait décidée de son propre chef de refermer le 14 août 2016 au travers d'un texte qui lui tient lieu de constitution, Sassou doit s'en aller pour que les Congolais reprennent le processus démocratique en le restaurant, dites : "JE VALIDE".

4) Si vous estimez qu'ayant fait adopter- même si ce ne fut pas dans de bonnes conditions parce que le pays n'était pas vraiment sorti des affres de la guerre - SA constitution du 20 janvier 2002, il doit traiter ce texte comme un texte de loi à respecter, dites : "JE VALIDE".

5) Si vous estimez que Denis Sassou Nguesso doit respecter son serment de défendre la constitution au lieu de l'attaquer, dites : "JE VALIDE".

6) Si vous reconnaissez que le règne de Denis Sassou Nguesso n'est pas en soi un règne démocratique mais une dictature emballée dans du papier "alu" démocratique, dites : "JE VALIDE".

7) Si après avoir validé tout ceci, vous vous dites, qu'en août 2016, il conviendra de restaurer notre démocratie perdue, dites : "JE VALIDE".

8) Si vous admettez que dans le contexte national actuel, dans l'environnement politique et économique du Congo, il n'est pas possible d'organiser des élections libres, transparentes et démocratiques parce que le PCT contrôle toutes les manettes institutionnelles à tous les niveaux (politique, ETAT, économie, médias, force publique, etc), dites : "JE VALIDE" et vous validez d'autant que les listes électorales, que le corps électoral, le découpage électoral et même la CONEL sont à revoir, dites : "OUI, JE PERSISTE ET JE VALIDE".

9) Si vous estimez qu'il faille faire une pause transitionnelle parce qu'il faudra d'abord nettoyer les institutions de la république de la crasse et de la gangrène dictatoriales, dites : "JE VALIDE".

10) Si vous estimez que la dictature est l'exception et que la démocratie est la règle, et que l'on ne peut indéfiniment prolonger l'exception, dites : "JE VALIDE".

11) Si vous estimez qu'organiser des élections en 2016 dans la continuité du règne de Denis Sassou Nguesso, c'est prolonger son coup d'Etat de 1997, dites : "JE VALIDE".

12) Si vous estimez que pour passer de la dictature à la démocratie, il faut un temps d'adaptation, dites : "JE VALIDE".

Si vous avez validé ces 12 points, alors, vous êtes des nôtres, vous êtes pour la transition comme Godefroy Karanda, Le Lion De Makanda, Kovalin Tchibinda, comme Isidore Aya Tonga, comme Benjamin Toungamani, comme l'ancien ministre Malékat et comme tous ceux qui soutiennent l'idée d'un nettoyage institutionnel au travers d'une transition salutaire qui permettra de replacer au sommet de l'Etat un président de la république qui nous fait tant défaut depuis 1997. Je parle d'un vrai président de la république, élu démocratiquement en toute transparence, tenant sa légitimité du peuple et possédant ipso facto l'autorité nécessaire pour examiner la question constitutionnelle. 

Nous ne pouvons pas changer le passé. Ce qui est fait est fait. CEPENDANT, NOUS AVONS LE POUVOIR DE CHANGER LE PRESENT POUR DETERMINER LE FUTUR, POUR NOUS, POUR NOS ENFANTS ET PETITS-ENFANTS AFIN D'HONORER TOUS CEUX QUI SONT MORTS POUR LE CONGO, TOUS CEUX QUI ONT OEUVRE POUR DENOUER LES CHAINES DE L'ESCLAVAGE ET DE LA COLONISATION. Nous sommes une génération spécifique en ce qu'il nous revient de faire l'histoire et non de la subir. Si vous partagez ces idées, alors, plus qu'un OPPOSANT, vous êtes un DEMOCRATE, plus qu'un démocrate, vous êtes un DEFENSEUR DE LA LIBERTE, et défendant la liberté, vous êtes digne d'être appelé "ETRE HUMAIN", "MUNTU", c'est-à-dire, Homo Sapiens Sapiens, l'être qui possède la double sagesse du KIMUNTU.

 

                                 LION DE MAKANDA, MBUTA MUNTU 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Jaspart kimpolo 07/08/2015 09:33

Je suis contre le changement de la constitution du 2janvier 2002

Dany 06/08/2015 23:37

LDM, comme c est frustrant de voir comment les caciques du pct se moquent du peuple par cette volonté absurde de changer la constitution comme si elle etait un probleme pour le pays! C est du banditisme d etat. Si nous partons du principe que le peuple entier ne peut sieger au parlement et qu il se fait representer par des partis politiques. Si les partis d opposition et une grande partie de la majorité presidentielle sont opposés au dit changement. Quel est donc ce peuple que sassou veut interroger par referendum avec un faux fichier electoral et une cour constitutionnelle acquise au pouvoir ? Comment cette cour pourra autoriser ce referendum non constitutionnel?

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg