Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 11:28
LE MESSAGE DU LION DE MAKANDA A LA JEUNESSE CONGOLAISE : VOUS, LES JEUNES, AVEZ UN GRAND ROLE A JOUER !

A la jeunesse congolaise,

Du nord au sud, d'est en ouest, vous constituez démographiquement la plus grande partie du pays au point où je puis affirmer : " LE CONGO, C'EST D'ABORD VOUS, LES JEUNES ! " C'est d'autant plus vrai que c'est vous qui souffrez le plus, avec un avenir totalement bouché, sans perspective. Vous êtes aujourd'hui des bacheliers, des licenciés sans emploi, sans débouchés, sans horizon, sans espoir, sans espérance. Vos chances de réussir vos vies sont proches de zéro - surtout si vous n'avez aucune proximité avec le régime esclavagiste des crocodiles du PCT dirigé par le NGANDO SUPREME.

L'école n'est plus le creuset de l'espoir, le lieu où se cultivent les intelligences et les destins, le tremplin qui conduit à l'emploi, au développement des capacités innées ; d'ailleurs, elle a beaucoup perdu de son sérieux, les enseignants n'ayant plus le niveau adéquat, les enseignements n'étant pas mis à jour.

Vous vivez dans un pays comme dans une prison à ciel ouvert, sans eau potable, sans électricité, sans soins primaires, vous débattant au quotidien pour trouver un morceau de moungouélé à mettre sous la dent. Vous assistez depuis le retour du monstre de l'Alima à un phénomène paradoxal : le pays est de plus en plus riche mais vous, vous êtes de plus en plus pauvres. Ceux qui détournent l'argent qui vous revient, l'argent qui aurait pu vous construire un avenir, se construisent des grosses villas et certains d'entre-vous les admirent, comme s'ils étaient des modèles à imiter. Non, ne laissons pas le vice prendre la place de la vertu dans notre pays - sinon il sera détruit à jamais.

J'ai appris que vous êtes nombreux à me lire au pays, mes jeunes compatriotes. Quand je te regarde, jeunesse congolaise, j'ai pitié de toi comme j'ai pitié de tout mon peuple qui souffre au quotidien. Ma pitié tient du fait que ceux qui se livrent bataille autour de la dépouille Congo, pour conquérir le fauteuil de "distributeur principal de la joie de vivre", sortent de la même école que Denis Sassou Nguesso. Cette élite-là, qui a pris option de vous représenter - sans vous demander ou obtenir votre mandat, demandez-vous si elle se bat vraiment pour vous ou si elle est d'abord au service de l'ambition individuelle au travers du tremplin politique.

Ces renards à quelques exceptions près, se connaissent, ont des liens qui datent, sont des francs-maçons, ont des liens matrimoniaux, viennent du même coin, ont les mêmes habitudes, les mêmes vices, se distribuent les mêmes procédés de détournement et d'enrichissement illicite - parfois, ils se refilent les mêmes femmes. Ces leaders politiques parlent en ton nom, agissent en ton nom, volent en ton nom, s'endettent en ton nom mais comme ils sortent de la même école que Sassou, il y a des chances, que le prochain gouverneur noir du Congo - soit du même acabit, si vous laissez les politichiens définir seuls l'avenir, votre avenir, le sort du pays, le destin de vos enfants et petits-enfants qui naîtront demain. Certes, il est nécessaire d'avoir une élite politique mais lorsqu'on constate que certains ont fait de la politique une profession comme Sassou pour ne savoir quoi faire en dehors d'elle, il faut craindre qu'au final le perdant soit toujours le même, VOUS, le Congo et le gagnant toujours le même, ceux qui depuis l'indépendance, tiennent les rênes du pays, ont fait des petits et poursuivent leur oeuvre destructrice en jouant de chaises musicales politiques.

Jeunesse congolaise, tu dois prendre conscience que ceux qui se battent au sommet de la république, ceux qui jouent des coudes pour avoir des places d'honneur, sont des oiseaux de la même espèce, des vautours qui ont engendré des vautours, des voleurs qui ont formé des petits. Regarde bien : ils ont joué au jeu du pouvoir et de l'opposant depuis des années pour qu'en fin de compte, le pouvoir politique demeure entre les mêmes mains.

Ce Congo-là a vécu. Ce Congo-là fait du forcing, te séduit avec des slogans et de l'argent pour perdurer au travers d'une mascarade électorale. Toi, jeunesse congolaise, tu les connais, ceux qui se battent pour avoir le droit de distribuer le gibier appelé POUVOIR. Ils ne lâcheront rien si tu ne te réveilles pas. En Tunisie, en Egypte, au Burkina-Faso, au Burundi, en RDC, tu as vu et tu vois comment la jeunesse se détermine pour changer son futur au travers de la conquête du présent.

Si Denis Sassou Nguesso s'accroche à son fauteuil en passant par un coup d'Etat constitutionnel par le biais d'un référendum, tu peux l'arrêter. Le régime des crocodiles n'a pas assez de policiers, de gendarmes et de militaires pour te contrôler. Ne laisse plus les renards, les crocodiles et les vautours agir en ton nom - alors que tu ne bénéficies de rien. Ils agissent en ton nom, s'endettent en ton nom, volent en ton nom et ne te permettent pas la moindre revendication. CELA VEUT DIRE QU'ILS TRAITENT EN ESCLAVE LE PEUPLE CONGOLAIS.

Qu'un ambassadeur démissionne ou non pour être changé par un autre, qu'un ami et allié de Sassou ait aujourd'hui des problèmes avec son mentor alors qu'hier ils ont guerroyé ensemble, cela ne nous regarde pas : nous voulons une république des droits pour tous, une république qui garantisse les mêmes chances à nos enfants dans nos écoles et dans la vie. LE CONGO NOUVEAU, LE CONGO DE DEMAIN NE SE CONSTRUIRA PAS SANS TOI. OR, TOI, MA JEUNESSE, TU ES DESOEUVREE, TU N'ES MEME PAS DANS LEUR PLAN CAR ILS SE BATTENT POUR LE POUVOIR ET NON POUR CHANGER TON DESTIN. Même si l'un d'eux supplantait Sassou, ton avenir ne changera pas. A moins que tu le défendes mordicus aujourd'hui et maintenant. Nombreux de ceux qui aspirent au fauteuil royal ont les mains sales ; tu le sais. SI TU NE VEUX PAS QUE L'HISTOIRE SE REPETE, PRENDS TON SORT EN MAIN, EXIGE DES COMPTES POUR TRIER DANS LA MARE AUX CROCODILES ET DANS L'ARENE DES VAUTOURS CEUX QUI VALENT LA PEINE D'ETRE RECUPERES.

Jeunesse du Congo, je sais que tu t'es réfugiée dans la religion, dans la prière et la louange. Sache que le ciel ne t'aidera que lorsque tu agiras selon le principe : "AIDE-TOI ; LE CIEL T'AIDERA". Dieu a entendu tes prières. Lève-toi comme Josué, déchaîne-toi comme Gédéon, renverse tout sur ton passage comme Josias et gagne le droit de devenir partie prenante de ton propre avenir. Tous les soldats qui t'entourent ne sont là que pour t'intimider. Nous sommes au courant des cohortes de soldats qui hantent la ville de Dolisie et qui s'exhibent ici et là. Tu dois prendre le courage d'affronter la MORT pour gagner la VIE, dans la dignité. Ils t'intimident pour que tu n'agisses et ne réagisses pas. Tu as trop subi l'iniquité de cette horde de renards politiques qui t'endort avec 1000 francs cfa et quelques babioles.

Hier tes ancêtres ont été réduits en servitude, ont été colonisés par des étrangers. Aujourd'hui, toi, ma jeunesse, tu es esclave des fils de ton propre pays qui promettent changer ton sort depuis 54 ans mais qui n'y font rien. LEVE-TOI. BATS-TOI COMME LES JEUNES TUNISIENS, EGYPTIENS, BURKINABES, BURUNDAIS. AGIS DE JOUR COMME DE NUIT. Ils doivent réaliser que tu as compris leur manège. Regarde, ceux qui se disent "opposants" : nombreux ont mangé dans la main de Sassou ! Lorsque le dernier Mokilimbembé d'Edou retire sa main, ils menacent de la mordre !

J'ai passé dix-huit ans de ma vie à exhorter les autres, à réveiller, à conscientiser ; le combat porte ses fruits aujourd'hui. Je l'ai fait pour nous, pour le pays. J'espère qu'avant de rejoindre mes ancêtres, j'assisterai au triomphe de mon peuple, de notre jeunesse. SI TU N'AGIS PAS, TU MOURRAS, DE FAIM, DE MALADIE, DE DESESPOIR. DE TOUTE FACON, TU ES UNE JEUNESSE SACRIFIEE. ALORS, SACRIFICE POUR SACRIFICE, AUTANT LE FAIRE EN ASSURANT UN AVENIR A TES ENFANTS ET A TES PETITS-ENFANTS. OUI, SEULE LA LUTTE LIBERE. ET ON NE LUTTE QUE LORSQU'ON A EVALUE LA NATURE DU COMBAT. SASSOU EST POUR L'EPREUVE DE FORCE CAR C'EST UN SOLDAT. LA FORCE NE RESPECTE QUE LA FORCE. SI LE REGIME TE SOUMET A UNE EPREUVE DE FORCE, RELEVE LE DEFI. Celui qui ne livre jamais bataille ne peut triompher de son adversaire. TA VICTOIRE EST DANS LA RUE. Si la jeunesse se lève, tous les Congolais se lèveront...

 

                  LION DE MAKANDA MWAN' MINDZOUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg