Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 09:39
AFFAIRE COMMISIMPEX : SASSOU DOIT PERSONNELLEMENT REMBOURSER SON POTE HOJEIJ !

Denis Sassou Nguesso aime à s'entourer d'amis truands de tous les pays, notamment libanais comme Mohsen Hojeij avec qui il a fait des affaires louches qui n'ont en rien profité au Congo. Comment imaginer que l'on facture des routes qui n'existent nulle part sur toute l'étendue de la république, des routes ou édifices imaginaires – sans la complicité de SA Monstruosité Eléphantissime ? Hojeij a commencé ses affaires fictives au Congo au temps de Denis Sassou Nguesso I. D'une petite dette au départ, il a trouvé le moyen de la quintupler sous Lissouba en corrompant des ministres. Et de procès en procès pour non-paiement, la dette de Denis Sassou Nguesso à l'égard de monsieur Hojeij, au travers de la société toute aussi fictive, COMMISIMPEX, toutes pénalités confondues, atteint aujourd'hui l'astronomique somme d'un milliard cent millions de dollars. Et c'est au Congo et aux Congolais de rembourser l'ardoise ! Seul Sassou a profité de l'argent et des largesses de monsieur Hojeij. Le Congo n'est en rien concerné dans cette affaire. Il revient donc à monsieur Denis Sassou Nguesso de rembourser son ami libanais, Hojeij. Le Congo n'a rien à voir dans cette magouille.

Sachez que je suis le premier à avoir demandé à monsieur Denis Sassou Nguesso de présenter son bilan ainsi que l'état des finances de la nation, avant de s'en aller – c'est même le vrai sujet de dialogue - en remarquant que Denis Sassou Nguesso ne fait rien sans s'endetter – même quand cela n'est pas nécessaire. Observez tous les projets et maigres réalisations au Congo : tout est financé au travers de l'endettement. Le NGANDO SUPREME prend tout le liquide du pays avec ses gloutons de fils et de neveux ; aussi, il ne lui reste pour entreprendre la moindre petite chose que l'endettement. Or, l'endettement condamne les générations futures, déjà que notre pétrole est gagé, paraît-il jusqu'en 2025. Et avec cela, le dernier mokilimbembé de l'Alima trouve le moyen de donner des milliards à Ouattara, à la Chine, à la Centrafrique, au Togo, de financer Pierre Nkurunziza ou des Généraux burbinabès. Même les Espagnols ont profité du monstre qui est généreux avec les autres mais sans pitié pour les Congolais dont il dilapide l'argent.

En dépit de tous les avocats payés au prix fort pour défendre notre CALAMITE NATIONALE INDECROTTABLE, Hojeij a obtenu le droit de saisir le Falcon de l'Etat congolais, les cargaisons de pétrole, les biens et immeubles, les comptes, etc. Tout cela au travers d'une toute petite dette qu'il a gonflée artificiellement, aidé dans cette sordide besogne par les tribunaux internationaux. Résultat : Sassou ne fait plus transiter l'argent de l'Etat par les comptes publics et il risque de privatiser les comptes publics pour échapper à ses créanciers si ce n'est pas déjà le cas.

Henri Lopes a eu du mal à fonctionner en constatant que les comptes de l'ambassade du Congo en France étaient bloqués par la justice française à la demande de COMMISIMPEX qui n'existe même plus ! C'est donc au travers d'une dette fictive et d'une société fictive qui n'a entrepris aucun édifice architectural au Congo que le budget congolais risque de se voir amputé de plus d'un milliard de dollars, soit près de 30% du budget de l'Etat. Et ce n'est pas fini ! A chaque fois que Sassou refuse de rembourser son pote libanais, la dette augmente d'un certain pourcentage. D'ici 2016, il faudra rembourser à monsieur Hojeij presque l'équivalent de tout notre budget national. Et comme les tribunaux français, américains et de je ne sais où, ont tranché pour cet escroc, le Congo doit payer à la place de son roi ! Non, c'est à Denis Sassou Nguesso que l'argent de monsieur Hojeij a profité ; c'est donc à lui de payer. Le Congo n'a vu aucun édifice construit par le sieur Hojeij qui n'a qu'à se servir directement dans les comptes de monsieur Denis Sassou Nguesso qui regorgent de milliards de dollars en sommeil...

Vous imaginez l'état des finances publiques que nous hériterons de cette crapule de Denis Sassou Nguesso ? Avez-vous estimé le niveau de l'endettement national ? Les Chinois vont acheter tout notre pays si on continue à s'endetter auprès des banques chinoises. SACHEZ QUE L'ENDETTEMENT, C'EST DE LA SERVITUDE, DE L'ESCLAVAGE. REGARDEZ CE QUI SE PASSE EN GRECE POUR LE COMPRENDRE : VOUS N'AVEZ PLUS LE DROIT DE DECIDER DE VOTRE DESTIN ; ON VIENT TOUT VOUS DICTER DE L'EXTERIEUR ET VOUS FINISSEZ PAR VENDRE VOTRE PAYS !

Posez-vous juste une question : Si Denis Sassou Nguesso s'endette pour des travaux qui coûtent à peine quelques petits milliards de francs cfa, que fait-il avec tous les milliards de francs cfa du budget national – notamment ceux prévus à l'investissement ? Ceux des surliquidités à la BEAC dont il veut construire une succursale à Oyo ? Une seule hypothèse : cet argent est détourné. Sassou détourne notre argent et nous laisse en héritage des dettes et, comme le pétrole est une ressource fissile qui s'épuisera un jour, son clan aura tout l'argent pour dominer notre peuple pendant cinq siècles ou plus. Voilà pourquoi cet homme ne veut pas entendre parler de bilan, d'audit des comptes publics pour que personne ne se rende compte de sa gabegie. Nous sommes au courant des détournements que certains compatriotes font à la SNPC qui sont couverts parce qu'ils sont Mbochis, des milliards qui disparaissent chaque jour. Je ne veux pas citer des noms car ils le savent à la SNPC.

C'est bien de vouloir restaurer la démocratie mais il faut que les Congolais prennent conscience des problèmes abyssaux que le NGANDO SUPREME et ses crocodiles du PCT vont nous laisser. Tous ceux qui aspirent au fauteuil du roi ne veulent pas que Sassou et les siens rendent des comptes – parce qu'ils sortent de la même école PCT, parce qu'ils sont liés par des liens francs-maçonniques, parce qu'ils ont des liens matrimoniaux, et surtout parce qu'ils ont tous participé à la ruine de notre pays. Pourtant, il le faudra, quitte à faire comme l'escroc Hojeij, en les poursuivant devant tous les tribunaux de la planète. Vous avez deviné qu'après la chute, les crocodiles quitteront tous les bords de l'Alima pour du haut standing en bord de Seine ou ailleurs...

                                  LION DE MAKANDA, MBUTA MUNTU

AFFAIRE COMMISIMPEX : SASSOU DOIT PERSONNELLEMENT REMBOURSER SON POTE HOJEIJ !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg