Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 20:42

Il est ainsi qu'il ne renonce jamais - même lorsqu'il a tort, est dans le faux, l'erreur, l'injustice. Même pris la main dans le sac, il niera et voudra réécrire les faits à son avantage. Pour exemple, pensez à l'affaire des massacrés du Beach. Pas étonnant qu'il soit devenu soldat, le symbole de la volonté prête à tout, à détruire ou à protéger pour le triomphe de ses propres intérêts, pour la défense des SIENS - souvent masquée en celle du peuple. A chaque passage en France, Sassou essaie de négocier pour qu'on renonce à le poursuivre lui et son clan dans l'affaire des Biens Mal Acquis. C'est le même tempérament qui sachant que la constitution du 20 janvier 2002 est contre lui, se dit qu'il lui est toujours possible de renverser la vapeur et de triompher. C'est d'Otsombé, l'invicible, dont il s'agit, celui qui est né pour gouverner, pour montrer la voie, pour service d'exemple au criminel, au corrupteur ou au corrompu. Il se croit tellement puissant qu'il se dit qu'il peut vaincre tout un peuple et que s'il a triomphé de tout un peuple, pourquoi ne triompherait-il pas de la justice française ? Il croit même avoir réussi à infléchir la position de la tête de l'exécutif hexagonal en leur faisant pencher du NON AU CHANGEMENT DE LA CONSTITUTION à la recherche du CONSENSUS. Pour preuve, il a recentré son monologue autour de la notion avancée par le maître : LE CONSENSUS. Vous avez dit "consensus" ? Pour lui, il n'y a qu'une forme de consensus : qu'on se plie sans réchigner, sans réfléchir à sa volonté !

Totalement injuste dans son pays où il transforme toute chose en son contraire, la justice en injustice, le droit en privilège, l'unité en division, Denis Sassou Nguesso a horreur de tout ce qui l'agresse, l'abaisse comme la justice française qui ose procéder à des saisies sur les biens de son royaume. Sassou hait l'homme qu'il ne peut dominer, ne peut corrompre ou acheter. Souvent au PCT, on les entend dire : "On va l'acheter. Tout le monde a un prix !" Cette logique qui plaide que tout est à vendre ou à acheter ne peut proscrire la corruption car Denis Sassou lui-même tour à tour corrupteur et corrompu, croit que les hommes sont identiques. S'il pouvait corrompre Hollande ou Valls qu'il n'hésiterait pas une seconde afin qu'il fasse pression sur la justice. Hélas, il a affaire à un homme de valeur, toute la Gauche ne lui ressemblant pas forcément. En effet, des hommes de Gauche corrompus peuplent l'histoire de France. Qu'on se rappelle l'histoire des frégates ou l'Angolagate.

Par delà une parenthèse climatique ou de de paix sous-régionale, toute centrée sur sa GLOIRE PERSONNELLE, Denis Sassou Nguesso a évoqué ses problèmes personnels auprès de François Hollande. Il aura presque été le seul à parler dans son camp. Au fond de lui, il doit se dire que la France a besoin de lui comme lui a besoin de la France. Comme qui dirait, ils vivent une véritable symbiose politique. Après tout, il revient au MAITRE de faire la preuve qu'il a trouvé meilleur serviteur des intérêts français que lui qui fait en sorte qu'il n'y ait personne. Oui, comme le nkani des nkanis l'a dit aux nkanis, il ne voit  personne, ni à Nguélé, ni à Oyo, ni dans sa propre maison car comme la méduse, dès que ses yeux voient en vous la moindre étincelle de volonté et d'autorité, vous êtes de suite transformé en statue de sel !

Celui qui a toujours cru en la force parce que selon lui le pouvoir était au bout du canon et non au fond des urnes, doit désormais affronter le DROIT. IL N'Y VOIT QU'UNE SEULE ISSUE : FORCER LE DROIT A ETRE DE SON COTE. SI LE DROIT EST UNE FORCE, ALORS, IL PEUT ETRE VAINCU PAR UNE FORCE PLUS GRANDE. OR, DENIS SASSOU NGUESSO S'ESTIME AU-DESSUS DES LOIS, C'EST-A-DIRE, PLUS FORT QUE LE DROIT. POUR TOUJOURS TRIOMPHER DANS SON PAYS, LUI ET LA LOI SONT UN. AU COMMENCEMENT ETAIT SASSOU. SASSOU ETAIT AVEC LA LOI. SASSOU ETAIT LA LOI DANS SON PAYS. AILLEURS, L'ARGENT FERA LA LOI A SA PLACE... Sait-il seulement que les choses ont quelque peu changé ? Qu'on ose désormais porter plainte contre le TOUT-PUISSANT Sassou ? Que son peuple combattant ose désormais caillasser son embassade en France ? Qu'on lorgne même sur son Falcon personnel pour le saisir ? Le droit s'avance un peu trop. Il faut que le bouclier de la politique l'arrête. Hélas, la France n'est pas le Congo parce que la justice se veut indépendante. Cependant, il croit que même en France où les frères de lumière infiltrent toutes les hautes institutions de la république, rien n'est impossible - même si tout n'est pas possible ! Aussi, il ose ! 

 

PRESSE : CE QUE SASSOU A ESSAYE DE NEGOCIER LORS DE SA DERNIERE VISITE A ELYSEE

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM)
commenter cet article

commentaires

mwangou 23/07/2015 05:56

Bjour LDM! ici à télé congo, on passe en boucle l'info que le premier ministre français qui s'est déplacé pour aller voir Sassou Nguesso à son hôtel, a dit qu'il faut le consensus, i.e. le changement de constitution... AH! ces hommes politiques français! toujours dans le flou, prêt pour la magouille.

Le Lion de Makanda (LDM) 25/07/2015 21:41

Phyl, bonjour. Franchement,excellente analyse !

phyl 25/07/2015 17:27

bjr LDM pour ce qui me concerne je pense nombreux se trompent sur a propos de cette assertion de l'élyséee qui est la reprise texto d'une disposition de la charte africaine pour la democratie et la bonne gouvernance. emprunter les termes d'un texte africano africain permet a la france de rester constante dans sa position tout en évitant le procès en paternalisme et en néocolonialisme que lui font nos chers dictateurs chaque fois qu'elle ne penche pas en leurs faveur. La France sait plus que quiconque qu'il n'y a pas de consensus sur ce sujet et que les poules auront des dents le jour ou le marigot politique congolais tombera d'accord a propos de cette histoire. alors le pct et ses nervis tout bete comme a l'accoutumé avec leur regard plus que simpliste s'est arreté de refflechir dès la seconde ou ils ont entendu " les reformes constitutionnelles peuvent etre modifiées " et ont complètement manqué la suite de la phrase qui conditionne ces "évolutions" au CONSENSUS et c'est justement la que se trouve la pierre d'achoppement de toute la stratégie du PCT (le diable est dans les détails). En effet faire du consensus un impératif au changement de la constitution c'est dire autrement qu'il est hors de question de changer ou modifier la constitution pour des interets personnels ou encore que s'il n'y a pas de consensus il n'y a pas modification ou changement constitutionnel bref cette phrase est pour plus que du pain béni pour l'opposition congolaise vu que ce sera plus aisée pour elle de montrer le l'absence de consensus qu'au pouvoir d'en demontrer l'existence. pour ce qui est des relations franco congolaise je souhaiterai que les congolais cessent d'etre naifs et qu'ils sachent definitivement que les relations entre etats ne se font que sur la base d'interets et ce n'est pas demain que ca changera (le commercant au marché cherche a vendre en faisant le meilleur bénéfice possible de meme que l'acheteur veux acquérir au meilleur prix) et c'est de bonne guerre que chacun défende ses interets (parle la de l'interet général).

Le Lion de Makanda (LDM) 23/07/2015 11:44

Ce virage à 180° de l'élite française m'a inquiété mais point surpris. Inquiété parce que cela donnait l'illusion à Sassou que s'il obtenait un consensus sur n'importe quel sujet, la France l'admettrait ! Point surpris parce que j'ai en permanence dans ma tête une phrase de Gaulle : " La France n'a pas d'amis mais juste des intérêts..." Toi qui me lis, es peut-être tombé sur un de mes textes où je demande à mes compatriotes de se méfier de l'Hexagone car l'Etat français examine d'abord ses propres intérêts. Démocratie ou dictature chez nous, elle regardera, appréciera en fonction de ses intérêts...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg