Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 19:15
COME MANKASSA : LE CREPUSCULE D'UN TRONC TUTELAIRE (PAR DIEUDONNE NAIRE LOUBASSA)

La nouvelle de ta disparition a été pour moi, comme pour de nombreux Congolais attachés à ta personne, un coup de tonnerre, par ces jours d’été, enragés de canicule !

Au tout début du mois de juin, pendant ton séjour à Brazzaville, nous avons longuement échangé au téléphone ; je m’en souviens encore, comme si c’était hier. Tu m’expliquais brièvement les raisons de ton séjour en me laissant comprendre entre les lignes, que ces journées te paraissaient inutilement ennuyeuses, d’autant plus que tes douleurs musculaires demeuraient tenaces, mais sans plus. Tu me disais d’un ton assez critique les minces espoirs fondés ou induits par ces pourparlers politiques. Le sociologue que tu es profondément resurgit à chacune de tes interventions, je le sais depuis…

Puis, j’eus la surprise de recueillir ton admiration pour moi. Tu me parlas de cette reconnaissance que tu as toujours espérée des autres sans jamais y accéder encore, tandis que ma dédicace pour toi dans mon dernier ouvrage : " Être de mots et de vers " (Editions Baudelaire, Lyon, 2014), t’a profondément ému. J’étais sans voix devant cette émotion livrée par mon Maître, mon tronc tutélaire.

Je m’attendais, comme convenu, à t’accueillir chez moi à Vaison La Romaine, après ton retour prévu pour le 29 Juin. Même qu’une de mes filles en attente de voyage en France, devrait passer te rendre visite. Je te l’avais confirmé par courriel par la suite.

Rien de ce que nous avons échangé ne pouvait laisser présager une telle interruption accidentelle…sinon que tes difficultés de mobilité physique somme toute ordinaires, après tous ces ennuis de santé rencontrés et le poids insidieux de l’âge…

Puis, plus rien. J’espérais ardemment te revoir après tant d’années pour me nourrir de tes belles envolées lyriques au bord de ma piscine ou d’un barbecue, le soir tombé, avec mes enfants et quelques-uns de tes anciens étudiants que j’ai pu contacter pour ce projet.

Et arriva cette terrible nouvelle qui me laissa brusquement sans voix, sans repères et sans recours…

Je sais que tous les honneurs qui t’avaient été refusés te seront délivrés en milliers d’exemplaires chargés d’éloges soudainement ramenés en mémoire. Qu’importe à présent les raisons visibles ou invisibles de cette reconnaissance tardive.

Ce que tu auras été pour moi ne saurait s’énoncer ni s’épeler en un mot ou une tournure de phrase. Moi à qui tu as jeté ton dévolu et ton admiration depuis la Fac de Brazzaville, me retrouve seul, sans père et sans prof et loin des lieux où vont se rassembler en ta mémoire nombre de tes amis, parents et admirateurs distingués…

Dire que tu devrais me transmettre à ton retour le manuscrit de ton dernier ouvrage d’analyse sur la figure " faussement " sacrée d’Aimé Césaire que nombre d’éditeurs contactés avaient refusé de prendre en charge, sans doute en raison du fait que cette lecture singulière que tu développes dans cet ouvrage met en cause l’une des grandes figures de la littérature francophone aujourd’hui disparue et désormais " protégée " et rendue " intouchable " par ceux-là mêmes qui le pourfendaient de son vivant…

L’après-toi ouvrira, je l’espère, à de nouvelles possibilités d’enchanter l’immense souvenir de tes analyses sociologiques et anthropologiques, mais surtout des postures intellectuelles que tu suggérais dans l’approche des contextes historiques et sociaux des pays africains.

Ce ne sera qu’un Au revoir, je le savais et le sais.

J’attendrai à l’ombre ténue de tes mots appris, cet extraordinaire espoir de tout apprenti de retrouver son Maître…

Va, père et Maître, en Paix. Puisse ton crépuscule ouvrir à un Aurore plein " d’agitation " pour les jeunes intellectuels d’Afrique et d’ailleurs.

 

Dieudonné Loubassa NAIRE,

Sociologue et chercheur indépendant

Auteur, essayiste et éditorialiste

Partager cet article

Published by Dieudonné Naire Loubassa - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

dieudonné 22/07/2015 00:27

MERCI POUR TPOUT

dieudonné 21/07/2015 12:18

Merci BUta

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg