Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 12:07

COMMENTAIRE : Qu'on se le dise : "Ce n'est pas celui qui établit qu'un homme est un voleur qui l'est". Cet homme veut au contraire protéger la maison avec ses biens et ses personnes. En dénonçant et en prouvant le tribalisme politique (sur le plan matrimonial, pour ne prendre que celui-là, le tribalisme ne s'observe pas dans notre pays) comme le fait Kovalin Tchibinda Kouangou et comme nous le faisons tous, c'est une façon de dénoncer le mal principal qui mine le Congo : LE TRIBALISME COMME POLITIQUE D'ETAT en choisissant les hommes en fonction de leur identité (ETRE) et non de leurs compétences (AVOIR).

J'entends d'ici certains de mes compatriotes dire que ce n'est pas Denis Sassou Nguesso qui a inventé le phénomène mais sans nul doute, il l'a amplifié, exagéré, généralisé, renforcé de sorte que le concept d'ethnie classe d'Etat ou classe tout court devient une réalité au Congo-Brazzaville. Kovalin Tchibinda Kouangou avance des éléments factuels s'appuyant sur les postes de décision ; on pourrait continuer la même analyse à tous les niveaux et on observerait la tendance hégémonique du Mbochi sur les autres groupes ethniques démontrant parfait ce que je dénonce sous le concept de syndrome de Spartacus.

Mes chers compatriotes, les choses sont graves car la distribution du travail au Congo est ethnorégionalisée au point où la lecture sociologique ne peut être que celle d'un tribalisme d'Etat. Si vous pouvez démontrer une autre thèse, je vous défie de le faire. Ce n'est pas la peine d'accuser Kovalin de tribaliste : il ne l'est pas, en tout cas pas pour le moment car il n'est pas au pouvoir et n'a pas les moyens de l'exercer. Pourquoi ? PARCE QUE LE TRIBALISME EST UNE POLITIQUE, UNE POLITIQUE QUE SASSOU A ERIGEE EN POLITIQUE D'ETAT ET, UNE POLITIQUE, IL FAUT AVOIR LES MOYENS DE LA METTRE EN EXERGUE - CE QUE KTK NE PEUT FAIRE... SI CELUI QUI DENONCE LE CRIME DEVIENT LE CRIMINEL, DANS QUEL MONDE VIVONS-NOUS ? Monsieur Kovalin Tchibinda Kouangou, reprochez-lui tout ce que vous voulez mais sur ce plan-là, le principe de réalité parle pour lui. Le dire ici, ce n'est pas le défendre mais indiquer que ce phénomène, nous aurons à le corriger et nous avons la solution. Ce n'est pas la scission comme le clament certains, la scission que ne défend pas Kovalin Tchibinda Kouangou qui évoquait juste une présidence tournante si mes souvenirs sont bons, une solution que par ailleurs j'ai attaquée car fondée sur une abstraction Kongo, Ngala, Tékés. Et les Pygmées ? Et les autres ethnies ? N'ont-ils pas le droit de diriger le pays ? Non, la solution pourrait correspondre au Rwanda avec deux ethnies principales Tutsis et Hutus mais pas au Congo. Pour ma part, je suis partisan d'un mode de gouvernance inédit que j'ai désigné sous le concept de "TRADI-REPUBLIQUE". Faites des recherches ; vous retrouverez l'article que j'ai écrit dessus.

                                                                     *

La "Force publique" congolaise, en réalité Force clanique, est entre les mains des nordistes notamment les Mbochis. Quand nous dénonçons ce clanisme, ce tribalisme, ils nous traitent de tribaliste. Alors lisez cette liste des fonctions (Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira).          Kovalin Tchibinda Kouangou
------------------------

1- Commandant en chef de la force publique 


Général Denis Sassou Nguesso (Mbochi)

2- Ministre a la Présidence chargé de la Défense

Charles Richard Mondjo (Mbochi)

3- Ministre de l’intérieur et des cultes
Raymond Zéphirin Mboulou (Mbochi)

4- Secrétaire général du Conseil de la sécurité
Jean Dominique Okemba (Mbochi)

5- Chef d’Etat Major Général (CEMG)
Blanchard Guy Okoï (MBOCHI) -Modifié

6-Commandant de la Gendarmerie
Paul Victor Moigny (Mbochi)

7-Directeur Général de la Police
Jean François Ndengué (Mbochi , voir RDC et Bénin) -Modifié

8-Directeur des Opérations à l’Etat major
Osselé François (Originaire de Mossaka) - Modifié

9- Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre
Gilbert Bokemba (originaire de Mossaka) - Modifié

10- Chef d’Etat Major de la Marine
André Bouagna bea Moundanza (Mbochi)

11-Chef d’Etat Major de l’Armée de l’Air
Jean Baptiste PhilippeTchicaya (Vili parent de Madame Sassou)

12 - Direction de la Surveillance du Territoire
Philippe Obara (Mbochi)

13- Conseiller spécial, Chef d’Etat Major particulier du Président de la République
Léonard Noël Essongo (Région de la Likouala)

14- Commandant de Zone militaire n°1 de Pointe-noire - Modifié
Jean Olessongo Ondaye (Mbochi)

15- Commandant de Zone militaire n°1 de Pointe Noire
Jean Baptiste Gnakalo (Téké - Lari) - Modifié

16- Commandant de la Garde Présidentielle
Nianga Ngatsé Mbouala (Mbochi)

17- Conseiller spécial Paix et sécuritéprès la Présidence de la République
Jean Marie Michel Mokoko (Makoua)

18- Directeur des ressources humaines des Forces Armées congolaises
Léonce NKABI (Téké - Lekana) - Modifié

19- Directeur général de l’hôpital militaire

Pierre Mobengo ÉBATA (Mbochi)

20- Conseiller spécial, directeur généralde la sécurité présidentielle
Serge Oboa (Mbochi)

21- Directeur général de l’Equipement militaire
Aristide Ngakosso Ngama (Mbochi)

22- Secrétaire Général Adjoint du Conseil National de Sécurité
Chryst Bonaventure Engombo (Kouyou)

23-Directeur général de l’administration, des finances et de l’équipement à la Police Nationale
Rock Cyriaque Galebayi (Mbochi)

Les officiers Kongos et Tékés qui m'ont contacté m'ont demandé de rajouter la liste suivante :

24- Sécurité militaire
Colonel Geoffroy Ndinga (Makoua)

25- Maison militaire
Amiral NGOMBE (région de Mossaka)

26- Renseignement militaire
Général Grégoire EBADEP MILLA (Ouesso)

27- Commandant des écoles
Colonel Felix Ondzié (Kouyou)

28- Commandant de la zone N°2 
Colonel Léon BANGUI (Makoua)

REMARQUES:
1- Les départements du Kouilou, du Niari, et de la Bouenza sont marginalisés dans les nominations au sein des FAC de la gendarmerie et de la police. Aucun bataillon, ni aucune zone n'est sous le contrôle des originaires de ces départements.

2- Nos frères Kouyous sont des républicains, ils continuent de payer pour Yhombi et pour avoir servi Milongo et Lissouba.

3- Demain lundi 22 juin 2015 seront célébrés en grande pompe les 54 ans des Forces armées congolaises et de la gendarmerie de la Cuvette. Au cours de cette cérémonie des ressortissants de la Cuvette seront décorés.

CONCLUSION:
La "Force publique" congolaise en réalité Force clanique est entre les mains des nordistes notamment les Mbochis.

 

 

 

 

ILS NOUS PARLENT D'UNITÉ NATIONALE POUR MIEUX NOUS DOMINER. VOICI LA LISTE DES FONCTIONS AU SEIN DES GRANDS CORPS DE L'ETAT "CONGOLAIS". TOUS LES POSTES SONT BIEN ENTENDU DÉTENUS PAR DES NORDISTES NOTAMMENT MBOCHIS.
(Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira) Kovalin Tchibinda Kouangou
---------------------------------

 

1- Directeur général de la radio-télévision
Jean OBAMBI (MBOCHI)
2- Directeur général de la CNSS
Evariste ONGONGO (MBOCHI)
3- Directeur général de la caisse de retraite des fonctionnaires (CREF)
Albert OTINA (MBOCHI)
4- Directeur général de la SNE
Louis Kanoha ELENGA (MBOCHI)
5- Directeur général de la SNDE
Emile Mokoko WONGOLO (MBOCHI)
6- Directeur général de la SNPC
Jérôme KOKO (MBOCHI)
7- Directeur général des DOUANES
Jean Alfred ONANGA (MBOCHI)
8- Directeur général des IMPÔTS
Antoine NGAKOSSO (MBOCHI)
9- Directeur général adjoint du PORT AUTONOME DE POINTE-NOIRE
Serge BOUYA (MBOCHI)
10- Directeur général du BUDGET
Nicolas OKANDZI (MBOCHI)
NB: Ce monsieur a assassiné en 2009 son cuisinier Bakongo (Bahonda Clavaire) pour un présumé vol de 60 millions de FCFA. Il n'a jamais été inquiété.
11- Trésorier Payeur Général
Albert NGONDO (MBOCHI)
NB: Ce monsieur serait à la retraite. Mais il a été sûrement remplacé par quelqu'un du même groupe ethnique
12- Directeur général de la SANTE
Alexis Elira DOKEKIAS (MBOCHI)
13- Président de la chambre de commerce de Brazzaville
Paul OBAMBI (MBOCHI)
14- Directeur national de la BEAC
Cédric ONDAYE EBAUH (MBOCHI)
15- directeur général du contrôle des marchés publics
Jean Didier ELONGO (MBOCHI)
16- Directeur général de l'ONEMO
André NYANGA ELENGA (MBOCHI)
17- Directeur général de la CNSEE
Samuel OMBAPOUR
18- Délégué général à la recherche scientifique
Itoua NGAPORO (MBOCHI)
Source : Textes portant nominations voir Journal Officiel

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg