Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 10:38
TSATY MABIALA ET L'UPADS REJETTENT LES CONSULTATIONS DE SASSOU. RESTENT DZON ET L'UPRN

Certains ont affirmé que l'opposition du FROCAD aux consultations du 20 mai 2015 ne pesait pas lourd si des gros partis comme l'UPADS n'affichaient pas leur rejet de cette manœuvre politicienne visant à créer le tremplin qui conduit au référendum anticonstitutionnel en passant par un dialogue-monologue où le PCT comme tout bon crocodile avalera les opinions des autres pour ne faire triompher que sa stratégie clairement affichée : organiser un dialogue qui conclura à un désaccord, lequel sera le prétexte pour assassiner la constitution du 20 janvier 2002. De toutes les façons, tous les dialogues avec le PCT ont été des farces que ce parti faisait avaler aux autres à défaut de couleuvres et de cobras. Qu'on se fasse rouler une fois, cela peut se comprendre mais deux, trois voir quatre fois, ça devient inconcevable, ça ne peut être que de la CONNIVENCE DEGUISEE EN OPPOSITION. Pascal Tsaty Mabiala et l'UPADS rejettent les consultations pour le casse politique du siècle, n'en déplaise à ceux qui doutaient de sa bonne foi. Il s'agit à présent de tenir le bon bout.

Le premier secrétaire de l'UPADSPascal Tsaty Mabiala, a abondé dans le même sens que nous : pour améliorer cette constitution, une simple révision suffit, laquelle révision fera lieu d'un référendum dans le strict respect de la constitution. On peut donc corriger la gouvernance sans toucher à l'alternance démocratique en optant pour une simple révision. C'est bien de nous lire parfois, monsieur Pascal Tsaty Mabiala. Cependant, même si révision, il y avait, il faut encore prendre le temps d'un nettoyage transitionnel après ladite révision pour permettre l'organisation d'une élection présidentielle libre, plurielle, transparente et crédible en ayant au préalable réformé la CONEL, corrigé les listes électorales, garanti à tous les Congolais majeurs ou susceptibles de voter après la transition la possession d'une carte d'identité et d'une carte d'électeur. Nous estimons que tout cela passe par un recensement démographique et de l'habitat pour des chiffres fiables. Quiconque se dit démocrate et désireux de voir que ce qui sort des urnes incarne bien la volonté du peuple ne peut que nous soutenir. Donc les étapes sont claires : REVISION DE LA CONSTITUTION sans toucher au sacro-saint principe de l'alternance sans laquelle on ne peut parler de démocratie, ensuite TRANSITION pour reconfigurer les conditions électorales du pays. Sans transition, il y aura comme un chaînon manquant.

Nous attendons à présent que Mathias Dzon et son UPRN font une déclaration dans le même sens que l'UPADS. Il est temps que chacun choisisse clairement son camp : LE PEUPLE OU LE DICTATEUR. PERSONNE NE PEUT RESTER AU "CENTRE", MONSIEUR BOKAMBA YA NGOUMA, PERSONNE : ENTRE LE PEUPLE ET LA DICTATURE QUI L'OPPRESSE, IL N'Y A PAS DE CENTRE ! ON EST POUR L'UN OU POUR L'AUTRE. TOUT AUTRE FORME DE DISCOURS N'EST QUE MANIPULATION, DISSIMULATION, FAUX-SEMBLANT, TRAITRISE.

TSATY MABIALA ET L'UPADS REJETTENT LES CONSULTATIONS DE SASSOU. RESTENT DZON ET L'UPRN

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Bourangon 23/05/2015 17:59

Acquérir une culture politique précocement au sein des associations, ce n'est pas la même chose que de l'avoir acquise plus tardivement à la faveur d'un déclassement social, d'une rupture professionnelle ou d'une guerre. C'est ce que je reproche à l'auteur de cet article, lui qui se cesse d'envoyer des pics à Mathias DZON. Vous cherchez à ce que M. DZON rejette publiquement la concertation, mais dit donc, quels sont les animateurs du FROCAD? Ne fait-il pas partie de cette opposition qui a rejeté en bloc l'invitation de Sassou. Que recherchez-vous exactement? Je suis frappé par votre attitude et cela me heurte. vous ne faites pas votre bavardage lorsqu'il s'agit de tous ceux qui émarge à Mpila, tous ceux qui sont au gouvernement et qui en même temps s'opposent à Sassou. Lorsqu'on regarde bien, ils sortent tous d'une même région.Vous avez une analyse de l'action politique au Congo selon vos propres sentiments. Dites-moi, depuis le retour de Sassou au pouvoir, quels sont les parties qui l'ont accompagné dans toutes les élections? L'auteur de ce pamphlet a une vision de la politique congolaise qui ne doit rien au consensus.vous avez une petite opinion sur la religion ou de la politique mais vos opinions sont dans l'ensemble empruntées à un corpus d'idées toutes préconçues.

Le Lion de Makanda (LDM) 23/05/2015 21:03

Je vous concède la gloire de déguster notre moungouélé national bien de chez nous. Non, j'ai bien lu votre texte, cher compatriote. Encore un point quand vous dénoncez le comportement de certains ministres du gouvernement qui jouent à l'opposition tout en se maintenant paradoxalement dans la solidarité gouvernementale. A moins de m'avoir mal lu, vous qui semblez faire l'exégèse de mes textes pour y trouver même des intentions inexistantes, j'ai dénoncé ce grand écart (Munari -Parfait kolélas) BIEN AVANT VOUS mais j'utilise parfois des figures de style. Quant aux risques, croyez-moi, nous ne sommes pas exempts de menaces et de risques en tous genres à l'étranger ; je vous en épargne les détails. Tous les fils d'une nation ne peuvent tous se trouver au pays. Vous n'avez pas le monopole de l'amour du pays, cher Bourangon, par le simple fait d'y vivre, si c'est bien le cas car vous pouvez parler pour un autre dont je ne veux citer le nom qui se trouve bien au bled en sirotant votre café à Nice : je livre mon petit jet de pierres contre le monstre de l'Alima depuis 1997. Il est des opposants d'aujourd'hui qui étaient des collabos de Sassou hier. Autant vous dire tout de suite que je n'aime pas la semoule ; je me remplis de moungouélés d'imitation. Je le jure devant le ciel, la terre, les ancêtres, les vivants, Dieu et le christ que mon moungouélé de pacotille est un bâton de manioc "propre". Tous ceux qui se goinfrent aujourd'hui au pays du bon foufou de chez nous - notamment certains collabos d'hier qui sont devenus des opposants d'aujourd'hui, ne peuvent pas en dire autant. Je pense que faire du zèle dans la lutte contre l'oppression n'a aucune corrélation à l'espace. De Gaulle l'a prouvé, tout comme l'imam Khomeini, créateur de l'Iran des mollahs. En vous souhaitant bon appétit que je ne vous aurai pas coupé. Compatriotiquement et sans rancune. Bon vent, bon liboké et bon moungouélé..

Bourangon 23/05/2015 20:33

Je ne joue pas les mesquinerie avec vous. Relisez mon premier texte, il est certain que vous l'aurez lu rapidement. Vous ne retenez que ce qui vous plait. Dites-moi, lesquels se plaisent à cœur joie d'aller converser avec Sassou? Un ministre lorsqu'il n'est pas d'accord avec le chef du gouvernement, il démissionne que font ceux que vous adulez? Avez vous vu les images ou bien vous faites semblant de reconnaître. Vous devez réserver vos à ceux là mais contre ceux qui se battent sur le terrain en risquant leur vie. Pendant ce temps vous vous remplissez de sémoule.

Le Lion de Makanda (LDM) 23/05/2015 20:09

Je ne suis pas une locomotive pour que vous soyez à ma remorque d'autant que je ne suis pas obsédé par la soif d'être président de la république. Si vous prenez mon point de vue comme une injonction, alors vous n'avez rien compris à la transparence politique. Si Bourangon est Bourangon, il cache mal le fait de vouloir imposer un "consensus" aux Congolais. A quel consensus faites-vous allusion ?

Bourangon 23/05/2015 20:00

Nous ne serons être à la remorque ni aux injonctions de n'importe quel congolais. Nous avons un schéma de pensée,il n'a jamais changé et sommes tous conscients des enjeux de demain. Bourangon ne se cache derrière personne.
.

Le Lion de Makanda (LDM) 23/05/2015 19:05

Monsieur Bourangon, ce texte n'est pas un pamphlet. Je n'attaque pas Dzon. Non, du tout. Juste une question : pourquoi Dzon n'était-il pas à Pointe-Noire le 3 mai 2015 avec les autres leaders du FROCAD ? Si vous avez une position floue à l'UPRN, elle finira par se savoir. La consultation organisée par la dictature de Sassou est individualisée ; le rejet de la consultation doit aussi être individualisée - en dépit d'une prise de position commune du FROCAD. Sinon, pourquoi Pascal Tsaty Mabiala l'aurait-il fait ? Quand vous parlez de "pics", notez que le texte qui indexe Dzon est signé du Parti Libéral Congolais dont je ne suis pas membre. Vous m'accusez d'avoir une analyse politique selon mes propres sentiments. Auriez-vous préféré que je prenne les vôtres ? Vous parlez de "consensus" ou de diktat ? Si vous étiez un démocrate, vous admettriez la liberté que l'on ait des avis contraires. La démocratie républicaine n'est pas consensuelle mais majoritaire. C'est finalement vous qui avez une toute petite opinion de la politique. Je vous soupçonne même d'avoir une toute petite opinion de vous-même. Dzon Mathias ne se sent pas attaqué. Il aurait pris la peine d'écrire lui-même. A moins qu'un Bourangon cache un Dzon...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg