Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 12:04

La situation devient de plus en plus confuse au Burundi où nous apprenons à présent que le Général-Major Godefroid Niyombaré vient de destituer le président Pierre Nkurunziza actuellement à Tanzanie. L'ex-chef d'Etat-Major aurait donc profité de l'absence de Pierre Nkurunziza pour lancer ce qui ressemble à un coup d'Etat. Le Général Niyombaré, ancien chef des services secrets du Burundi, qui avait au préalable écrit à Pierre Nkurunziza pour le dissuader à briguer un troisième mandat, demande la poursuite du processus constitutionnel normal dans une radio privée de Bujumbura. Face à l'abnégation du peuple, nous assistons à la division de l'armée en deux camps : celui du Général putschiste Godefroid Nkurunziza qui penche pour le respect de l'ordre constitutionnel et celui qui soutient encore Pierre Nkurunziza et qui aurait encerclé la radio nationale pour éviter qu'elle ne soit prise par le camp adverse. Des tirs sont entendus car des policiers tireraient sur des militaires.

Contrairement à ce que conseille mon frère Parfait Mavungu, l'actualité penche dans mon sens en indiquant que la seule façon de vaincre un dictateur et une dictature, c'est de leur résister au lieu de leur prêter le flanc par une espèce d'ineptie appelée "NAIVETE CONSTRUCTIVE" - comme si la naïveté pouvait construire quelque chose !

Si la rumeur actuelle se confirme, Pierre Nkurunziza risque de ne pas revenir au Burundi. A Dar-Es-Salam, de nombreux chefs d'Etat essaient de convaincre cet assoiffé du pouvoir de ne pas poursuivre dans sa folie.

Nos compatriotes doivent prendre exemple sur ce qui se passe ailleurs en s'opposant frontalement au dictateur Denis Sassou Nguesso qui veut s'octroyer un troisième mandat comme Pierre Nkurunziza.

Le Général-Major Niyombaré évoque l'idée d'une transition afin de permettre au Burundi de reprendre son chemin constitutionnel. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives. Profitant de l'hostilité populaire, une frange de l'armée autour du Général-Major Godefroid Niyombaré a profité d'agir. Encore une fois, c'est le peuple qui se révolte mais c'est l'armée qui a le dernier mot. Pourquoi ? Parce que l'armée est un corps structuré, hiérarchisé, discipliné, avec la capacité d'imposer sa volonté. Reste à espérer que les choses se passeront de sorte à rétablir la régularité républicaine. Juste une observation : au Congo, Denis Sassou Nguesso s'emploie pour que l'armée lui reste soumise, toute forme d'opposition étant écartée soit par l'éviction, soit par l'empoisonnement...

Chez nous, comme je l'ai déjà prédit, les choses risquent de se décanter après les jeux africains qui ne servent qu'à divertir le peuple - alors que mieux utilisé, cet argent aurait permis d'endiguer la misère de nos compatriotes. Sassou ne peut prendre le risque d'ouvrir les hostilités avant les jeux car une crise politique perturberait gravement son déroulement.

Partout où le peuple reprend le pouvoir en affirmant sa volonté, les dictatures tombent ou flanchent. Il faudra donc réagir énergiquement, chers concitoyens, dès que le grand ndzokou affirmera clairement ses intentions putschistes sur le plan juridique. Pour l'instant, il n'a encore rien fait qui prenne en défaut la constitution du 20 janvier 2002 mais dès que l'éléphant sortira de la forêt de l'Alima avec la volonté de dévorer ladite constitution, il faudra sortir et gagner la bataille de la rue. Le Général de Gaulle a dit : " SE TAIRE, C'EST DEJA PERDRE". En parodiant cette formule lapidaire, le Lion De Makanda dit : " ENVAHIR LA RUE, C'EST DEJA GAGNER"...

                                LION DE MAKANDA MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg