Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 11:02

A Bujumbura, moins de quarante-huit heures après leur tentative de putsch, les mutins conduits par le Général Godefroid Niyombaré, ont reconnu l'échec de leur coup d'Etat. En Afrique, pour s'inspirer de l'exemple burkinabé, on peut dire la révolution se fait dans la rue, les coups d'Etat venant des casernes militaires. Niyombaré a voulu jouer à l'opportuniste en surfant sur la révolte populaire contre un troisième mandat non constitutionnel de Pierre Nkurunziza. Ayant mal préparé son coup, il a perdu. Pourquoi ? Parce qu'il a cru qu'il suffisait de s'adjoindre quelques généraux pour avoir  toute l'armée derrière lui. La leçon à tirer est la suivante : pour réussir un coup d'Etat, il ne suffit pas d'avoir des Généraux derrière soi mais surtout les petits soldats qui tiennent les armes.

Pierre Nkurunziza sort renforcé de cette épreuve, l'armée ayant choisi de soutenir le chef de l'Etat. Cependant, il sait que celle-ci est divisée et personne ne sait ce qui va se passer, une nouvelle brisure au sein des forces publiques n'étant pas exclue si la révolte populaire perdure. Si les grandes capitales mondiales ont réprouvé le putsch de Godefroid Niyombaré, le coup d'Etat constitutionnel de Pierre Nkurunziza n'en devient pas pour autant légitime. Le peuple burundais a décidé de reprendre l'occupation de la rue pour montrer sa détermination. La victoire du peuple burundais viendra de la rue ou ne viendra pas puisque l'armée vient de choisir de faire échouer un coup de force.

Nkurunziza a gagné la bataille des Généraux mais pas la guerre contre le peuple. Nous allons voir si la détermination du peuple burundais va faiblir ou pas. C'est un rapport de force qui oppose la kalachnikov à la volonté populaire. Nous suivons de près la situation burundaise et constatons que les puissances du monde ne soutiennent pas le peuple burundais livré à son sort.

Pendant que Pierre Nkurunziza attend le dénouement de cette mutinerie dans son village natal, nous apprenons que le Général Godefroid Niyombaré aurait été arrêté. La question est de savoir si l'élection présidentielle au Burundi aura bien lieu au mois de juin. La société civile n'a pas encore renoncé à faire plier Pierre Nkurunziza qui s'est octroyé un troisième mandat - d'autant que la communauté internationale appelle au respect de la Constitution burundaise et des accords d'Arusha.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg