Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 23:17

Cher monsieur,

bonsoir.

En dépit de la haute qualité conceptuelle de votre texte, je ne puis le publier - parce que je ne souhaite pas que de nombreux compatriotes tombent dans votre fausse logique qui cède à toutes les exigences d'un dictateur - comme si vous étiez son habile complice. Nonobstant sa clarté et son apparente cohésion, les conclusions de certaines prémisses ne sont pas satisfaisantes. Surprendre Sassou Nguesso n'équivaut pas à céder à toute sa volonté : il s'attend au contraire à ce que l'on cède à sa volonté - ce qui réduit le facteur surprise à un zéro pointé. LA SURPRISE NE SIGNIFIE PAS TOMBER DANS UN PIEGE QUE N'IMPORTE QUI APERCOIT A DES KILOMETRES.

  • Ma première objection : Qui vous donne le droit de désigner Clément Miérassa comme "CHEF DE L'OPPOSTION " ? Il n'a pas la même constance que feu Bernard BAKANA KOLELAS qui n'a cédé qu'à la fin de son combat politique, peut-être usé par un trop long exil. Permettez que je récuse la "constance" de monsieur Clément Miérassa qui est tout de même un homme du passé et du passif pour avoir travaillé avec Denis Sassou Nguesso comme Mathias Dzon et consorts. Sorties de la servitude volontaire, de nombreuses personnalités politiques jouent désormais la carte de l'opposition pour exister politiquement. Clément Miérassa a refusé d'aller rencontrer Obara qui souhaitait sa présence pour délivrer les jeunes qui avaient été arrêtés chez lui comme Eric Mampouya - tandis que lui avait été généreusement laissé libre ! Non, mon cher faiseur de chef, les choses ne sont pas aussi simples. Pour ma part, Clément Miérassa - (tout comme Mathias Dzon) - fait partie de CEUX QUI DOIVENT RENDRE DES COMPTES POUR SOLDER DEFINITIVEMENT LE CONTENTIEUX POLITIQUE CONGOLAIS. Chacun selon son niveau de responsabilité. Il pourra être dédouané mais c'est la justice populaire qui en décidera.
  • Deuxième objection : Vous qui semblez reconnaître à Denis Sassou Nguesso une excellente capacité d'anticipation, croyez-vous qu'il suffit de le surprendre pour que son don d'anticipation disparaisse ? Et vous croyez que céder à sa volonté - ce qu'il souhaite par dessus tout, un dictateur comme Denis Sassou Nguesso ne s'y attend pas ? Si l'opposition dit "OUI" au dialogue et accepte le REFERENDUM, en quoi serait-elle une opposition si elle s'aplatit devant le projet de hold-up constitutionnel du PCT ? Et toc ! Non, nous sommes au contraire dans la "SURPRISE" véritable car Denis Sassou Nguesso, avec sa mainmise sur tout le pays, ne croyait pas trouver en face de lui des gens qui allaient lui dire "NON". Et comme tout bon dictateur, il a du mal quand on lui dit "NON" ; je sais qu'il lui arrive de ne pas dormir et même de faire des cauchemars dans de telles situations. Sassou travaille diurnement et nocturnement pour qu'on lui dise "OUI" et il y met le prix - juste pour qu'il ne passe pas pour un violeur de constitution - d'autant qu'il s'agit ce coup-ci d'enculer sa propre constitution.
  • Troisième objection : Vous écrivez en direction de Clément Miérassa : "N'OUBLIEZ SURTOUT PAS QU'IL VOUS CONNAÎT TRÈS BIEN ... " Donc, si Denis Sassou Nguesso connaît très bien Clément Miérassa, c'est que les deux se connaissent depuis fort longtemps. Or, moi, cette connivence me pose un problème. CEUX QUI SE CONNAISSENT TROP BIEN PEUVENT TOMBER DANS LE RISQUE DE CASSER DES CACAHUETES SUR LE DOS DU PEUPLE...
  • Quatrième objection : vous semblez être au parfum du "PLAN TRES SECRET ET ULTRA CONFIDENTIEL" de Denis Sassou Nguesso, comment cela se fait-il ? Vous habitez à Rennes, monsieur PARFAIT MAVUNGU ! Comment êtes-vous tombé sur ce qui est d'essence "TRES SECRET ET ULTRA CONFIDENTIEL" ? Vous qui dites que "L'HEURE EST GRAVE", c'est vraiment le cas si vous pouvez de chez vous recevoir le plan secret et ultra confidentiel de monsieur Denis Sassou Nguesso ! Cela prouverait qu'il est entouré de traîtres et que ce monsieur ne contrôle plus tout son petit monde. Or, si Denis Sassou Nguesso ne contrôle plus son petit monde de fidèles au point où les plans secrets et ultra confidentiels se retrouvent à Rennes, dans votre salon, comment peut-il TOUT ANTICIPER ?
  • Cinquième objection : Vous prétendez que la faiblesse de Denis Sassou Nguesso est la surprise. Pas du tout ! SA FAIBLESSE COMME CELLE DE TOUT BON DICTATEUR EST QU'ON OSE SE DRESSER DEVANT LUI ET QU'ON LUI DISE "NON", A LUI, LE ROI D'ORDRE DIVIN QUI PRETEND DANS SON LIVRE AVOIR RECU LE CONGO EN HERITAGE DE SES ANCETRES ! En 1991-1992, il n'a pas été vaincu par la surprise mais par un affaiblissement de son camp et par des gens comme Bokamba Ya Ngouma qui s'étaient dressés devant lui - jusqu'à ce qu'on lui impose la Conférence Nationale Souveraine. Vous êtes vraiment totalement à côté de la plaque, mon cher ami.
  • Sixième objection : Denis Sassou Nguesso est l'homme d'un seul plan si on ne s'oppose pas frontalement à lui. Vous prenez vos hypothèses A, B, C pour le plan de Sassou mais lui n'a qu'un plan : SE SUCCEDER A LUI-MEME. Le reste, ce n'est pas son problème ! Vous lui simplifiez par ailleurs la tâche de réaliser son UNIQUE plan A car vous demandez qu'on cède à toutes ses exigences. Si on accepte son idée de "DIALOGUE", il en prendra argument pour imposer SON référendum - même si vous écrivez ceci en nota bene concernant son plan A ou se succéder à lui-même : "NB : c'est dans cette hypothèse, qu'il envisagerait un changement de constitution. Mais ses "conseillers occultes" lui ont clairement dit que s'il "crée" délibérément cette opportunité "fortuite", il le payera au prix fort avant même la fin son mandat (2016). " Quelle clairvoyance ! Oui, pour se succéder à lui-même, Denis Sassou Nguesso n'a qu'un SEUL choix : CHANGER DE CONSTITUTION - ce qui n'est pas légalement possible puisque non constitutionnel mais l'homme croit qu'il peut tout obtenir de SON bon peuple. Comme c'est étrange qu'un homme comme vous, qui semble avoir réussi à pénétrer les arcanes du régime sassouiste, n'arrive pas à comprendre que pour Denis Sassou Nguesso, SEULE COMPTE SA PROPRE VOLONTE ET NON CELLE DE SES CONSEILLERS OCCULTES - même si l'homme est très superstitieux et, à ce propos, il a d'autres conseillers occultes qui lui chantent qu'il mourra au pouvoir - ce qui colle parfaitement à son côté narcissique et égocentrique. Je crois que ceux-là, vous ne les connaissez pas, mon cher Parfait Mavungu.
  • Septième objection : Ce que vous appelez le plan B n'est pas un plan car un plan est totalement contrôlé : pour que le plan A cède au plan B, question de garder votre terminologie, il faut une CONTRAINTE FORTE qui aura le défaut de laisser le PCT organiser l'élection présidentielle sans rien changer dans la configuration actuelle. Or, en suivant attentivement l'évolution de la conscience politique congolaise, je constate que l'idée de la transition fait son petit chemin. Aussi, quand vous écrivez : " A ce jour, la configuration internationale semble favorable, une transition étant par expérience un moment de reconstruction, donc de fragilité (plus ou moins grande), que feriez vous si lors de votre hypothétique transition, les nouveaux élus dans ces pays là étaient clairement favorables à la dictature chez nous ? " Vous semblez ignorer que pour la France, il n'y a pas de Gauche ou de Droite qui tiennent en face de ses intérêts. Sarkozy a même déstabilisé la Lybie pour garantir des intérêts inavoués. Vous semblez ne pas comprendre que la conscience de l'Europe change doucement au point où elle ne semble plus très encline à soutenir les vieilles dictatures.
  • Huitième objection : Quand vous prétendez qu'il faille céder à la demande de Sassou de changer la constitution, non seulement vous soutenez son putsch constitutionnel mais vous lui permettez de garder le contrôle des événements politiques. OR, IL FAUT QU'IL PERDE LE CONTROLE DE LA DECISION POLITIQUE SI NOUS VOULONS QU'IL LACHE LE POUVOIR. C'est ce qui s'est passé en 1991-1992. Il suffit de rééditer la même opération. Son assemblée fantoche ne lui sert à rien puisque Sassou légifère par décrets. 
  • Neuvième objection : c'est celle qui plaide pour une transition avant ce que vous désignez par le plan C. Je vous cite : " Le grand stratège étant prévoyant, il sait que même avec ses listes électorales, si l'opposition se mobilise, un candidat sérieux peut battre son mouton, si le début de règne de ce président élu se trouvait perturbé par des incidents politico-militaire ...ALORS, ON SE SOUVIENDRA QUE CET HOMME "SAGE" NOUS AVAIT PRÉVENU ET PROPOSE D'AMÉLIORER LA CONSTITUTION EN VAIN ... " LE PCT a gagné TOUTES les élections dans notre pays, cher monsieur, depuis 1997. Cependant, la probabilité qu'un non-pctiste gagne n'est pas nulle. Je vous signale qu'il n'y aura qu'une petite année de cohabitation avant de nouvelles élections que le PCT va gagner si une transition préalable n'est pas imposée pour défaire le système PCT qui provoquera des volontairement des troubles parce qu'il tient tous les rouages du pays. En suspendant la constitution comme au Burkina Faso, on prend le temps de créer les conditions d'une élection présidentielle transparente que vous appelez de vos voeux. SI DENIS SASSOU NGUESSO, UN HOMME ET UN SEUL, A ABROGE LA CONSTITUTION DU 15 MARS 1992, JE NE VOIS PAS CE QUI EMPECHERAIT TOUT UN PEUPLE DE SUSPENDRE LA CONSTUTION POUR PERMETTRE UNE PERIODE DE TRANSITION QUI, STATUEE LEGALEMENT, AURA TOUS LES DROITS ET TOUTE LA LEGITIMITE POUR CONDUIRE UN PROJET DE RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE.
     
  • Dixième objection : Je m'inscris en faux contre votre solution : la "NAIVETE CONSTRUCTIVE" qui n'est qu'une trahison qui s'ignore ou qui feint de s'ignorer. Avec Sassou, il n'y a pas de naïveté qui tienne : l'homme vous soumet à un rapport de force permanent. Ou vous l'affrontez de face et vous gagnez ou vous vous laissez laminer. Contrairement à vous qui vous inquiétez en prétendant qu'il faille absolument organiser un pseudo-dialogue, je suis de ceux qui disent qu'il faut faire échouer toute tenue de dialogue pour faire avorter l'étape suivante du plan affiché de Sassou : LE REFERENDUM-PUSTCH... LE PEUPLE DOIT REPRENDRE LE POUVOIR. C'EST LE SEUL RAPPORT DE FORCE GAGNANT...
LION DE MAKANDA
 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

MOSSINGUE 12/05/2015 15:16

Il aurait été fair-play pour suivre le raisonnement de publier ce texte de Parfait Mavoungou pour que les congolais suivent la cohérence et la consistance de votre argumentation par rapport à ses écrits. Il a le droit de s'exprimer même si ce qu'il écrit apparaît à vos yeux comme des bêtises. Comment les congolais vont-ils vous départager ne connaissant que votre version??

Le Lion de Makanda (LDM) 12/05/2015 16:29

Monsieur MOSSINGUE, bonjour. Je viens d'en discuter au téléphone avec l'intéressé. J'ai cité de nombreux passages de son texte qui est très long. L'essentiel de la pensée de monsieur Parfait Mavungu a été cité notamment sa recommandation de "naïveté constructive" qui consiste à céder sur toute la ligne aux desiderata de monsieur Denis Sassou Nguesso. Ceux qui écrivent des livres ne mettent pas tous les textes qu'ils critiquent mais l'essentiel. En lisant ma critique, vous avez l'essence du texte de monsieur Mavungu en citations...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg