Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 10:29

L'Afrique du sud compte cinq millions d'immigrés selon les propos du roi des Zulus, King Zwelithini. Les sud-Africains s'insurgent désormais contre les étrangers les accusant de tous leurs maux. Les étrangers seraient la cause du chômage des sud-Africains désoeuvrés - alors que leur propre président Zuma les traite de "paresseux". Dans la vidéo que vous allez voir, vous découvrirez un peuple, le peuple du pays de Mandela totalement versé dans le crime de sang-froid. Quand je pense que de nombreux pays africains ont soutenu le combat de l'ANC pour la libération de l'Afrique du sud du régime de l'Apartheid, je suis triste à cause de cette haine du Noir sur le Noir. Ceux qui hier étaient humiliés par les Blancs dans leur propre pays s'en prennent désormais à d'autres Noirs - sous le prétexte qu'ils viennent d'ailleurs.

Que l'on soit contre les immigrés est une chose mais que l'on se mette à brûler des Noirs parce qu'ils vivent dans un autre pays devrait interpeller les autorités de l'Afrique du sud car il s'agit d'une violation de la loi dont les criminels devraient répondre devant les tribunaux sud-africains. La victime d'hier devient le bourreau de demain, plutôt l'assassin de sang-froid d'aujourd'hui. Tel est le syndrome de Spartacus. Hier déshumanisés par les descendants des Blancs, aujourd'hui, les sud-Africains noirs déshumanisent les autres Africains parce qu'ils sont venus vivre chez eux, les brûlant, les martyrisant dans d'atroces souffrances. La nation arc-en-ciel rejette sa propre couleur originelle parce qu'elle vient d'ailleurs. Tout se passe comme si sur le plan psychanalytique celui qui hier n'a pas reçu la moindre compassion de son bourreau, ayant cessé d'être victime, devient lui aussi capable de n'éprouver aucune pitié à l'égard de ceux qui subissent sa haine. QUAND L'ANCIENNE VICTIME DEVIENT LE BOURREAU, IL LE DEVIENT PARFOIS EN PIRE. On le voit en Palestine...

On peut toujours rétorquer le manque d'éducation, l'effet de la drogue, l'alcool, etc., mais lorsque l'on voit qu'il n'y a pas un seul sud-Africain qui exhorte les autres à arrêter la violence, c'est très grave. Ceux qui n'aiment pas les Noirs pourraient se dire : " SI LES NOIRS N'AIMENT PAS LES NOIRS, POURQUOI LES AIMERIONS-NOUS ? " NE DONNEZ PAS PRETEXTE A CEUX QUI NOUS HAISSENT DE LE FAIRE A CAUSE DE LA BESTIALITE DE QUELQUES-UNS. 

En France, la montée du Front National inquiète les partis dits républicains ; nous savons tous qu'il fait son audience politique en exacerbant les peurs primaires : l'immigré qui vient voler le pain du Français est la cause de tous les maux donc son éradication serait la panacée universelle mais les choses ne sont pas aussi simples. UNE FRANCE SANS IMMIGRES N'EST PAS NON PLUS LA SOLUTION ET LES FRANCAIS LE SAVENT. Au Congo, l'opération "MBATA YA MOKOLO SASSOU" a tourné court. Tout excès nuit à la pertinence de l'action. Il doit forcément exister UNE JUSTE MESURE...

La vague d'immigrés qui submerge l'Italie inquiète l'Europe. Cependant, ce pays fait preuve de civisme en sauvant les embarcations et en accueillant les rescapés sur son sol. Que pensent les Italiens quand ils voient de telles scènes de violence au cours desquelles des Noirs transforment d'autres Noirs en torchères en Afrique du sud ?

Les autorités sud-africaines doivent mieux lutter contre l'immigration en protégeant leurs frontières et en combattant les filières d'immigration clandestine. Elles disposent d'importants moyens pour le faire ; c'est une nation riche. Il faut par ailleurs une meilleure coopération avec les pays frontaliers pour enrayer l'immigration clandestine. C'est une honte que le pays symbole de la lutte contre la pire des discriminations devienne lui-même un pays qui s'embourbe dans la xénophobie et la violence de masse. Les discours enflammés de certains dirigeants sud-Africains sont irresponsables.

Existe-il un seuil d'immigration tolérable ? Si oui, quel est-il ? Sur quel ratio le calculer ? Immigrés/Autochtones ? Il est vrai que le nombre des populations immigrées ne doit jamais dépasser celui de la population autochtone. Au Congo, nous sommes sous le risque de voir un jour plus d'étrangers que les fils du TSI - tellement nos frontières sont poreuses. Chez nous, ce sont les étrangers qui font la loi - en faisant bastonner même les policiers. Cependant, ce qui s'est passé pendant la CAN ne nous met pas à l'abri d'une réaction populaire incontrôlée contre les biens des étrangers. Cinq millions d'immigrés sur une population de 54 millions de sud-Africains établis sur une superficie de plus d'un million deux cents mille kilomètres carrés ne nous paraît pas encore constituer un seuil critique comparé au rapport immigrés/autochtones du Congo. Pourtant, chez nous, personne n'a été jeté à la mer pour délit d'immigration. Sauf l'exceptionnelle Opération MBATA YA MOKOLO SASSOU qui a fini par se résorber par elle-même, tellement elle était une honte pour la rive droite du fleuve NZADI. Un opération mue par des raisons purement politiciennes...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 20/04/2015 17:30

Bjour LDM! Il semblerait que cela soit une habitude dans ce pays et surtout cette ethnie de voir chez les autres la cause de leurs maux... ainsi, même les zoulous ont déjà été la cible de cette manifestation de la part de cette ethnie avec ce fameux chef coutumier ou roi...Mais c'est dommage pour l'Afrique du Sud et surtout son aventurier de président à qui il faut beaucoup de jours pour juger de la gravité de la situation...finalement, faut pas trop se plaindre dans ces pays africains...

Jérémie SAMOUNA 21/04/2015 22:01

Jérémie 22:3
“Ne maltraitez pas l’étranger, l’orphelin et la veuve”.

En ayant maltraité et donné la mort aux étrangers, l'Afrique du sud s'est attirée la malédiction divine. Dieu affirme qu'Il veille sur sa Parole pour l'accomplir. Qui vivra verra.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg