Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 11:02
HOMMAGE A KADHAFI : NAISSANCE DU FONDS MONETAIRE AFRICAIN A MALABO (23ième SOMMET DE L'UA)

COMMENTAIRE : Kadhafi le voulait car il avait une vision de l'Afrique libre. Sa mort a dû retarder sa création, les USA ayant bloqué les milliards de dollars que ce panafricaniste avait prévu d'y consacrer. Nous saluons la naissance du FMA ou Fonds Monétaire Africain, l'un des projets initiés par Kadhafi. Nous espérons qu'il reste entre les mains d'Africains pour éviter les influences extérieures. Si Denis Sassou Nguesso n'avait pas investi à perte l'argent du Fonds Congolais, il aurait pu injecter cet argent dans le FMA. L'Afrique prend enfin le chemin de l'indépendance économique africaine que nous avons prônée au niveau de l'UPIERAD (Union Panafricaine pour l'Indépendance Economique Réelle de l'Afrique dans la Démocratie). NOTRE CREDO EST QU'IL FAUT SE DONNER SOI-MEME LES MOYENS ECONOMIQUES DE MENER UNE POLITIQUE. AUTREMENT, C'EST LA DÉPENDANCE OU L'ESCLAVAGE ECONOMIQUE OU L'ESCLAVAGE TOUT COURT. Il est temps de créer un MARCHE africain pour promouvoir les échanges économiques continentaux. Ce qu'un seul pays ne peut faire, tous les pays africains le peuvent. Je vois des satellites africains de communication, des échanges technologiques inter-africains, etc. Il faut aussi que tout ceci se fasse sous la régie d'Etats démocratiques. Le réveil de l'Afrique s'amorce doucement. De là à espérer demain comme nous le souhaitons à l'UPIERAD l'adoption d'une monnaie africaine (l'AFRO), on peut toujours espérer ! Le FMA est un boulevard qui va ouvrir un champ de nouvelles opportunités à l'Afrique. Nous déplorons juste qu'il ne pèse que près de 23 milliards de dollars mais pour un début, c'est déjà ça. C'est un précédent sur le plan économique car nous assistons enfin à une mutualisation de moyens financiers au niveau continental pour réduire l'influence et la dépendance aux puissances du monde. L'AFRIQUE DOIT A PRESENT ENVISAGER DE CREER SA PROPRE BANQUE CENTRALE, PRELUDE A UNE MONNAIE AFRICAINE. Notre idéal est que l'Afrique produise pour l'Afrique au lieu de n'être qu'un simple entrepôt de matières premières qui sont pillées au bénéfice de l'Occident. Nous finirons par y arriver. A tous ceux qui veulent découvrir nos idées contenues dans le projet de l'UPIERAD, faites une recherche et vous verrez qu'il y a des années que nous avons prêché toutes ces idées. Le temps vient bientôt où nous irons les défendre sur le terrain...

*

(Agence Ecofin) - Le 23ème Sommet de l'Union africaine (UA) tenu à Malabo vient d’adopter les statuts du Fonds monétaire africain (FMA), une institution financière panafricaine dotée d'un capital initial de 22,64 milliards de dollars et ayant pour mission de promouvoir le développement économique du continent.

Le fonds, dont la mise en place est prévue par l'acte constitutif de l'UA adopté en 2000 à Syrte en Libye, a pour vocation de contribuer à la stabilité économique et à la gestion crises financières en Afrique, en favorisant la croissance macroéconomique et le développement du commerce intra-régional.

Selon le Commissaire de l'Union africaine aux affaires économiques, Anthony Maruping, le FMA a été créé pour prendre en charge les questions macro-économiques sur le continent.

Le processus de mise en place du FMA a été retardé par l’attachement des cinq plus gros contributeurs de l'UA (Libye, Egypte, Algérie, Nigeria et Afrique du Sud) à droit de veto sur la gestion du capital et le fonctionnement de l’institution.

Un consensus a finalement été trouvé lors du sommet de Malabo pour qu'un poste d'administrateur permanent soit attribué à chaque pays participant à plus de 3,5% au capital du FMA. L’octroi d’un droit de veto aux gros contributeurs a été cependant rejeté.

Le capital du fonds sera mobilisé auprès des Etats africains en fonction de plusieurs critères, dont notamment la taille de leurs économies et leurs réserves en devises.

L'Afrique du Sud devrait être le plus gros contributeur au capital du fonds, qui sera basé à Yaoundé, au Cameroun, avec 8,05% des parts, ce qui représente une contribution de près de 1 milliard de dollars, suivie par le Nigeria (7,94%, ou 899 millions de dollars), l’Egypte (6,12%/ 693 millions de dollars) et l'Algérie (4,59%/ 520 millions de dollars).

Source : http://www.agenceecofin.com/gouvernance/3006-21187-le-sommet-de-l-union-africaine-adopte-les-statuts-fonds-monetaire-africain​

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg