Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 13:43

Une bonne idée finit par être partagée par tous. L'idée de la transition fait son trou. Ce n'est encore qu'une idée qui devra trouver le cheminement de sa réalisation. Peu importe là d'où elle provient en premier ; l'essentiel que nous en comprenions tous la nécessité. Quant au passage de l'idée à sa réalisation, c'est le travail de tout le peuple congolais.

Juste une digression : quand Mathias Dzon dit qu'il a soutenu que la constitution actuelle est mauvaise mais qu'il s'oppose à son changement mais aspire à des élections avec le PCT et Denis Sassou Nguesso aux manettes, juste après quelques retouches de listes électorales, son subconscient lui dit qu'il pourrait bien dans ces conditions remporter l'élection présidentielle. L'homme dans une vidéo a bien dit que devenir président est son obsession. C'est là où il se trompe : Denis Sassou Nguesso n'a pas l'intention de laisser le pouvoir puisque la suite de son plan est déjà affichée : Dialogue-Echec du dialogue-Référendum-Conservation du pouvoir. Le fait qu'il embauche des milliers de gendarmes montre qu'il se prépare à affronter la colère de la rue si nécessaire.

Le dialogue ? A quelle fin ? Sassou le veut comme prétexte à son référendum - pendant que le PCT brandit la carotte de la transition arrosée de sacs d'argent et les lapins frétillent à l'idée de devenir des ministres. Ne nous leurrons pas : il n'y aura pas de vrai dialogue horizontal mais un diktat. La preuve ? On ne vous dit même pas de quoi vous allez vraiment dialoguer car tout dont les Bokamba ont mis en objectif ne veut rien dire. C'est eux qui eux qui danseront la danse du dialogue mais c'est Denis Sassou Nguesso qui en jouera la musique.

Jean-Luc Malékat a été ministre des finances de la transition qui a permis la seule et unique élection présidentielle démocratique du Congo en 1992. Il est donc normal qu'il adhère à l'idée d'une transition à partir de la seizième minute (16:10). Il s'agit de refermer la parenthèse dictatoriale ouverte par Denis Sassou Nguesso en 1997. Il partage mon idée que dans la configuration actuelle, il n'est pas possible d'organiser une seule petite élection que le PCT ne gagnera pas. Même avec des listes nouvelles, il suffira que le régime PCT qui organise les élections et qui les proclamera par son ministère de l'intérieur déclare son champion comme vainqueur. Franchement, la transition est incontournable. Nous estimons qu'elle doit durer trois ans au lieu de deux car il y aura une audit complète des comptes de l'Etat, un recensement général de la population et de l'habitation, la révision des listes, le redressement de certaines institutions comme la justice, la force publique, l'éducation, la santé. Deux ans me paraissent trop courts. Cependant, il reviendra au peuple d'en décider s'il adopte l'idée d'une transition démocratique véritable. Oui, nous avons introduit l'idée de la transition et si les Congolais veulent un vrai sujet de débat, il est tout trouvé : ON PEUT DIALOGUER DEs CONTOURS DE LA PROCHAINE TRANSITION.

Aux sceptiques, je renvoie à un constat : pourquoi les Burkinabés qui ont chassé Blaise Compaoré en envahissant les rues n'ont pas appliqué la constitution mais décidé d'organiser une transition démocratique - qui a de fait suspendu ladite constitution ? On aurait dû nommer le président du sénat comme président de la république avec mission d'organiser l'élection présidentielle dans un certain délai. Ils ont choisi de suspendre la constitution pour une transition. Qu'est-ce qui rend donc cette transition si nécessaire ? Répondez donc !

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

anonyme 01/06/2015 11:30

Malekat est un bon cadre des finances du congo mais un gros naïf politique de l'accabit de milongo.comment pensent il aller conquérir le pouvoir avec les ramassis des politiciens comme Ouabari et autres qui ont trahi Lissouba hier.
Malekat en depit de ses ambitions n'existe pas au Congo. Ndzon Mathias en est un autre qui attends une transition pour être à la primature et recuperer son pactole bloqué dans les iles vierges du temps où il etait ministre des finances. Sassou lui impose de ramener le frocad à la transition pour qu'il signe l document. .

Le Lion de Makanda (LDM) 01/06/2015 12:03

je ne peux pas corriger mon propre commentaire : au lieu de parenthèse démocratique, lire parenthèse dictatoriale...

Le Lion de Makanda (LDM) 01/06/2015 11:51

Cher monsieur Anonyme, nous ne parlons pas de la même transition que celle dont fait allusion Dzon et Sassou : LA NOTRE EXCLUT SASSOU ET TOUS CEUX QUI SE SONT COMPROMIS AVEC LUI DANS LA DECADENCE NATIONALE ACTUELLE. CELA S'ENTEND QU'IL N'Y AURA PAS DE DZON ET CONSORTS QUI ONT SERVI LA MONSTRUOSITE SERENISSIME. Il faut prendre le temps d'un vrai recensement national de la population et de l'habitat pour ensuite établir des cartes d'identité et des cartes d'électeurs à tous les Congolais en âge de voter ou qui le seront au moment opportun. Il faut prendre le temps d'un audit des comptes de l'Etat. Il nous faut une vraie CONEL indépendante. Nous avons aussi besoin que les acteurs politiques et décideurs politiques rendent compte de leurs actes ; nombreux doivent perdre leurs droits civiques à vie pour que soit décrassé l'environnement politique national. Sans transition après Denis Sassou Nguesso, il ne sera question que de prolonger la dictature actuelle : le logiciel politique du moment dans notre pays est programmé pour que le PCT se succède au PCT. Nous avons besoin de prendre le temps d'une déprogrammation en recodant le logiciel politique afin de corriger tous les bugs politiques. En abrogeant la Constitution du 15 mars 1992, Denis Sassou Nguesso avait compris qu'il lui était impossible de poursuivre avec elle car cela voulait dire prolonger la démocratie. Il a instauré sa transition flexible pour déconstruire les institutions démocratiques du Congo. Nous aussi avons besoin d'une pause pour un nettoyage transitionnel avant d'organiser des élections véritablement démocratiques. De toutes façons, ce que je vous dis ici n'engage que moi, les Congolais ayant la liberté de trouver une autre voie si elle existe pour défaire ce que Sassou a fait. Cependant, il me semble eu égard au contrôle global que le régime exerce sur le pays, la corruption aidant, si nous nous passons de transition, nous risquons aussi de nous passer de démocratie. DZON PENSE PEUT-ETRE A UNE TRANSITION AVEC SASSOU A SA TETE. PAS NOUS : SASSOU DOIT TOUT SIMPLEMENT REFERMER SA PARENTHESE DEMOCRATIQUE ET S'EN ALLER. De toutes les façons, il est peu probable qu'il y ait des élections en 2016. Dans le cas de la réalisation de cette hypothèse, que nous restera-t-il comme option pour restaurer la démocratie si le régime des crocodiles du PCT n'organise pas les élections ? Je vous laisse réfléchir pour me proposer des solutions...

electricien 26/03/2015 03:19

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg