Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 20:42

L'idée de la nécessité d'une transition fait son trou. De plus en plus de compatriotes ont compris que c'est le chaînon incontournable avant de restaurer la démocratie. Dans cette idée se trouve inscrite l'étape d'un dialogue nécessaire pour établir les phases par lesquelles doit passer ladite transition jusqu'à l'élection d'un président démocratiquement élu. Nous avons déjà un petit pas d'avance dans la réflexion. Tous les démocrates finiront par se faire à cette évidence. Il vous faut vous joindre à nous.

Le logiciel politique que la dictature sassouiste a mis dans le processeur social a dans son code l'unique mission de reproduire la dictature du PCT. Entrer dans le corpus politique congolais actuel sans vouloir faire les corrections nécessaires, c'est faire preuve de cécité politique. L'intelligence politique nous commande une étape intermédiaire avant d'atteindre la démocratie dont les Congolais ont perdu jusqu'à l'esprit à cause de la corruption, de la concussion, de la peur, du découragement, de l'intimidation. Il n'y aura pas de saut quantique de la dictature sassouiste directement à la démocratie.

 

                      LION DE MAKANDA, VICE-PRESIDENT DU CNT

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

electricien paris 09/03/2015 03:17

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Le Lion de Makanda (LDM) 10/03/2015 11:31

Bonjour, électricien. Quel est votre blog ? Vous avez oublié de me notifier son adresse ou son url. Merci de compléter...

Luheko 07/03/2015 16:25

C'est la voie à suivre. On ne peut pas enterrer le sassouisme sans une transition politique responsable.
Il y a trop de maux à gérer. Certes Sassou est de beaucoup dans les maux du pays. Mais nombreux sont ceux des compatriotes qui l'on aidé dans cette sale besogne. Ceux-ci se sont enrichi, ont acquis des fortunes sous le dos du peuple, ont fait tuer d'autres cadres, ont en envoyé d'autres en exil... Aujourd'hui, ils se positionnent comme si l'actuelle constitution était bonne, et qu'il suffirait simplement que Sassou parte et que les institutions actuelles continuent... Ce qui est vrai c'est que :
Sassou doit partir qu'il le veuille ou pas, maintenant, ou avant le 31 décembre 2015;
Une nouvelle conférence nationale doit être décrétée;
La communauté internationale doit nous aidée dans ce sens (France et Angola compris), car ce sont ces deux partenaires qui ont contribué au retour de Sassou au Pouvoir. Ils devront nous aider à trouver les moyens pour que tous les Congolais du monde entier souhaitant le changement dans leur pays, soient pris en charge pour un trimestre de travail à Brazzaville;
Au sortir de cette conférence sera décidée une transition politique.
La CNS de 1991 avait donné des résultats positifs. Pourquoi les Congolais auraient-ils peur de reprendre ce qui a été positif.
Il faut que ça change.

Mwangou 07/03/2015 06:24

Bjour LDM! La Transition? pourquoi pas. Mais on sait ce qu'est une transition dans ce pays...C'est pour faire quoi exactement? cela relève peut-être des stratégies politiques... Ceci étant, ici au village, on se méfie aussi des transitions, considérées comme un moment de l'apprentissage et de l'expérimentation du flou, le flou politique... Si l'on se fait à cette idée, alors il faut s'y préparer avec détermination...selon ce qui se dit au village, parmi les problèmes actuels du pays, il y a le problème de la Justice (la magistrature), de l'armée qui sont les causes premières de la corruption et concussion... Que y faire? on salue l'idée autant qu'on s'en méfie.

Le Lion de Makanda (LDM) 07/03/2015 22:30

Mwangou, bonjour. Sous le premier ministre Milongo, elle a été une étape nécessaire pour instaurer la démocratie. Demain, elle apparaîtra incontournable pour RESTAURER la démocratie. Autrement, c'est passer de Sassou à un autre membre du PCT. Et comme Sassou est le président de ce parti, on voit très bien celui qui continuera à distribuer la soupe de la marmite de Koka Mbala. Non, réfléchissez bien : il faut défaire les pièges posés par le PCT avant de revenir à la démocratie. Sinon, nous passerons de la dictature du PCT à la dictature du PCT, c'est-à-dire, qu'on poursuivra dans le statu quo. Que le peuple en ait peur, c'est légitime. Tout se jouera dans le choix des hommes...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg