Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 15:05

Fétichiste, occultiste, franc-maçon, sataniste, Denis Sassou Nguesso a introduit au Congo les pratiques diaboliques les plus abominables axées sur le sang propitiatoire. Juste pour conserver le pouvoir. Cet homme a voué sa vie à servir les forces des ténèbres qui lui imposent des sacrifices rituels en retour pour faire aboutir ses projets machiavéliques. Pour assouvir sa soif de gloire. Bref, les meilleurs conseillers de Denis Sassou Nguesso sont les marabouts, féticheurs, magiciens et occultistes de tous genres qu'ils consultent à longueur de journée. Une personnalité qui l'a rencontré m'a rapporté que le premier conseiller de Sassou est un féticheur qui a pouvoir d'annuler un conseil des ministres.

Le Congo a été vendu aux forces des ténèbres, à Satan. Pour preuve, je vous citerai ce qu'avait dit un descendant de Pietro Savorgnan de Brazza lorsque ce dernier avait affirmé que la tombe de son aïeul était vide au mausolée Savorgnan De Brazza à Brazaville, les os de l'explorateur ayant été utilisés dans la confection de fétiches visant à envoûter le pays entier (nkini). Vous avez compris pourquoi Denis Sassou Nguesso ne pourra pas restituer les restes de De Brazza à ses descendants : parce qu'il n'y a plus de restes du tout...

A chaque fois que la conservation du pouvoir connaît une crise, Denis Sassou Nguesso s'en remet aux forces des ténèbres qui réclament du sang. Qui se souvient des cadavres que l'on retrouvait à Moukondo (Brazzaville) dont les parties génitales avaient été enlevées sous Sassou I ? Je peux évoquer l'épisode Anga dont les parties génitales furent prélevées à des fins mystiques.

Un compatriote revenu récemment du Congo m'a rapporté un fait qui va dans le même sens : à Pointe-Noire, on retrouve chaque jour des cadavres de femmes dont les seins et le sexe sont amputés. Cela ne semble pas inquiéter les hommes parce que cela concernerait uniquement les femmes ! Mais qu'est donc devenu mon pays pour que l'on banalise le meurtre rituel de femmes ? Tuer une femme, c'est comme assassiner l'humanité tout entière car le monde ne naît que des femmes. Entendre dire qu'il y a des compatriotes qui ne s'en offusquent pas parce qu'il s'agit de femmes assassinées, je suis choqué !

 

Nous nous insurgeons contre ces pratiques diaboliques qui ne visent quà maintenir Denis Sassou Nguesso au pouvoir et nous affirmons ici solennellement que ces crimes rituels gratuits ne sauveront pas le système du sanguinaire qui s'est juché au sommet de l'Etat. Mobutu a fait la même chose avant de s'enfuir au Maroc : une vidéo existe sur youtube où l'on entend la famille de Mobutu crier lors de funérailles de parents morts de façon suspecte  : " KO SILISSA BISSO TE !"

Que nos soeurs fassent très attention quand elles font des rencontres pour ne pas se retrouver en face de tueurs sans pitié - parce qu'ils auront exhibé des billets de banque pour les appâter. Certes, la survie est difficile mais rien ne vaut que l'on risque sa vie en entrant dans la voiture d'un inconnu qui peut vous emmener directement au cimetière.

Le Congo est devenu l'antre du mal. Notre combat n'est pas seulement un combat politique mais c'est aussi une guerre spirituelle. LES CONGOLAIS DOIVENT BEAUCOUP PRIER... 

P.S. : Voici une correspondance que je viens de recevoir de Pointe-Noire à propos de ces meurtres rituels. Certaines informations de nature à faire échouer les démarches citoyennes ont été supprimées. Nous encourageons nos compatriotes à faire oeuvre de plus de vigilance et de coopération. Ces criminels vivent bien parmi vous et peuvent donc être neutralisés. Une fois arrêtés, il faudra qu'ils parlent pour que vous sachiez pour le compte de qui ils travaillent... :

" Bonjour NKOSSI ZA MAKANDA, j'ai lu votre article sur les enlèvements et les tueries rituelles des jeunes filles SUDISTES á SIAFOUMOU particulièrement et dans tout Pointe-noire en général, car aucune d'elle n'est du nord. Si vous vous souvenez un JOUR je vous en avais fait état. Eh bien la police garante de la sécurité publique ne mène aucune enquette : ces faits sont considérés comme banals. Mais (...) "

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg