Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 13:22
4 MARS 2012 - 4 MARS 2015 : LE PETIT HIROSHIMA DE BRAZZAVILLE A TROIS ANS !

4 mars 2012 - 4 mars 2015, voilà trois ans que le petit Hiroshima qui a frappé les quartiers nord de Brazzaville a eu lieu. Ceux de nos concitoyens qui ont la mémoire courte ont déjà oublié - sauf les sinistrés qui sont encore à la rue ou qui vivent dans des tentes dans leurs parcelles qu'ils ne veulent pas quitter. Il est comme ça des anniversaires tragiques, ensanglantés, des souvenirs enfoncés au fer rouge dans la mémoire collective nationale comme la date du 4 mars 2012 où des innocents furent explosés au petit matin dans un petit Hiroshima de bombes sales à l'uranium appauvri héritées de la Lybie de Kadhafi qui se décomposait. Ce dimanche noir, certains ne réveillèrent jamais et passèrent du rêve à trépas et d'autres furent surpris d'ouvrir un oeil tandis que l'autre ne pouvait s'ouvrir tout en constatant, qu'ils avaient perdu, un pied, un bras. Les plus infortunés avaient perdu leur tête tranchée sec dans leur sommeil.

Un accident. Une négligence. Vraiment ? Et si c'était tout simplement un acte délibéré visant à créer un trauma indélébile tout autant qu'une opportunité de recomposition urbaine ? Le pouvoir a trouvé dans le colonel Marcel Ntsourou son bouc émissaire - en profitant de l'occasion pour offrir encore un peu du sang et des larmes des autres à Eblis lors de son arrestation. Est-ce la bonne explication ? Non. Ntsourou n'est certainement pas un saint, lui qui a fébrilement servi le régime du mastodonte, mais il est une chose qu'il n'a certainement pas faite, celle de provoquer un holocauste dans lequel périraient des innocents, un crime odieux qui a laissé de nombreux sinistrés dont la vie et l'histoire ont été effacées un dimanche matin, à l'heure où l'on se prépare à aller à l'église. Le Christ appréciera...

Il nous avait été conté un projet identique à celui de Néron que nous avons pris pour une invention loufoque avant cette tragédie à la romaine mais en voyant comment le pouvoir déplace les populations ayant survécu à ce drame tragique en leur construisant des maisons à Kintélé et compagnie - alors que rien n'empêche qu'on les reloge sur leur propre terrain, je me demande si on ne m'avait pas dit la vérité. Il s'est murmuré à une époque que le Néron noir voulait récupérer une grande partie des quartiers nord de Brazzaville pour y construire des centres commerciaux, des logements de standing, etc, et que quelque chose d'effrayant allait se passer. A l'époque, friand de preuves, nous avons émis des doutes mais en voyant arriver le petit Hiroshima du 4 mars 2012, notre scepticisme se dissipa. Tout ce que l'on voit arriver brusquement est souvent une programmation politique comme l'avait dit un politicien célèbre. Ce fut le cas pour l'horrible drame du 4 mars 2012.

 

L'explosion a été dramatique pour les pauvres populations qui vivaient dans les quartiers sinistrés depuis des générations mais pour le pouvoir, il s'est créé un grand espace qu'on pourrait réaménager à souhait : il suffit de reloger les survivants ailleurs, de laisser passer un peu de temps avant de transformer la zone gagnée au prix du sang, des larmes et urines des autres ou des leurs. Ca n'a aucune importance. Les pauvres font beaucoup de petits puisque le sexe est leur seule distraction avec la prière. Ils oublieront. Certes, quelques récalcitrants n'ont pas voulu s'en aller mais nombreux ont accepté d'être relogés à Kintélé, plus au nord de Brazzaville. L'espace gagné est donc devenu propriété de l'Etat, propriété du roi. 

Le 4 mars 2012 est un crime contre l'humanité qui a créé de nombreuses souffrances et ce n'est pas parce que le régime a donné 3 millions de francs cfa en urgence aux sinistrés et construit des maisons plus loin à certains que cette affaire est terminée - d'autant qu'un crime contre l'humanité est imprescriptible. MEME CONTRE SES PROPRES FRERES, SON PROPRE SANG...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg