Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 13:53

Nous avons un peu plus d'images de ce qui s'est passé au Congo, dans les grandes villes comme Brazzaville après le derby Congo versus RDC de la CAN 2015, ce samedi - alors même qu'un couvre-feu était imposé par le régime qui redoutait les pillages des magasins de leurs alliés et prête-noms. Des hordes de jeunes affamés par le régime Sassou&Nguesso ont pillé des magasins d'étrangers puisque le commerce dans notre pays leur est réservé. Il faut comprendre que le sport n'est qu'un prétexte à la sourde révolte qui commence à émerger à la surface : la jeunesse souffre d'une overdose du sassouisme. Dix-huit ans d'une dictature affamante et criminelle, c'est trop. Mon intuition me dit que nous n'avons pas tout vu et que le pire est à venir. Ils attendent que Denis Sassou Nguesso dise haut et fort qu'il va changer la constitution pour tout saccager. Demain si tous ces jeunes affamés et désoeuvrés envahissent les rues, qui pourra les arrêter ? Qui pourra empêcher qu'ils démolissent tout sur leur passage ? Qui pourra arrêter la furie d'un peuple tant et tant abusé ? Nous avons pourtant averti le système que la balle du chaos se trouve entre les mains de Denis Sassou Nguesso. Qu'il lance donc la première sottise sur la porte constitutionnelle. LES CHOSES VONT DEGENERER MEME A OYO. Il y a un temps pour la propagande et un autre et un autre pour la révolte. Celui de la propagande touche à sa fin. LE TEMPS DES LIONS  DE JUSTICE APPROCHE TANDIS QUE S'ACHEVE LE REGNE DES ELEPHANTS ET DES CROCODILES. COMPRENNE QUI POURRA...

DEMAIN SI LE PEUPLE SE FACHE, QUI POURRA ARRETER CA ?
DEMAIN SI LE PEUPLE SE FACHE, QUI POURRA ARRETER CA ?
DEMAIN SI LE PEUPLE SE FACHE, QUI POURRA ARRETER CA ?
DEMAIN SI LE PEUPLE SE FACHE, QUI POURRA ARRETER CA ?

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM)
commenter cet article

commentaires

Mwangou 10/02/2015 16:57

Bjour LDM! Prêtant mon clavier à ceux qui n'en ont pas, et ma curiosité se prêtant à ceux qui l'ont de moins en moins, je suis reparti poursuivre l'information sur ce problème d'eau, car jusqu'à présent, rien ne semble bouger et les clients snde attendent encore et toujours d'avoir de l'eau. Voici la nouvelle donne du contentieux: La société des travaux de canalisation ne se sent d'aucune responsabilité dans cette affaire; elle dit que "c'est la pluie de ce dimanche là qui a causé ce problème". le petit chef qui était en train de surveiller les travaux de coulage de béton, est affirmatif, que sa société n'est pas responsable. Je suis tombé des nues en entendant ça. Ce chef n'arrive pas à faire le lien entre le fait qu'on a creusé jusqu'autour du gros tuyau, ce qui l'a exposé à plusieurs risques, comme l'érosion qui a provoqué son affaissement, et le fait que justement il y a eu affaissement. Le Congo est mal barré... Je me suis dit que c'est cela l'école de formation du pct: "être sûr de ses propres conneries". Bref! Un rendez-vous avec la snde a été pris, non respecté par la snde; un rendez-vous a été pris pour réunir la snde, la société des travaux et l'ordonnateur, Les Grands Travaux...et pour cause..........
La snde a présenté à la société des travaux un devis de Onze millions de francs (11.000.000 frs). Elle a expliqué que 30 mètres de gros tuyau doivent être changés pour une réparation sécurisante; ce que la société des travaux récuse. Et comment? Si trente mètres de tuyaux doivent coûter tant, alors, comment pourra - t-on desservir cette ville en perpétuelle extension en eau potable? C'est à dormir debout... L'histoire est encore plus étonnante quand on affirme que la snde avait présenté un premier devis de 3 millions de francs fait par un technicien, mais que certains chefs de cette snde ont récusé, trop modéré à leur goût... Incroyable! le système pct est bien en place: magouiller toujours magouiller, voler et encore voler, pas de honte à cela, pourvu qu'on vole! ceux qui trinquent, sont toujours les mêmes... Les consommateurs ici attendent; et pendant que dans d'autres quartiers, le spectacle des bidons tend à disparaître, grâce à la coopération étrangère, voici qu'ici, les directeurs des entreprises stratégiques nommés par le seul désir du chef du gouvernement, trouvent que tant qu'a faire, il vaut mieux revenir en arrière.

mwangou 06/02/2015 07:52

Bjour LDM! en marge de cet événement... Actuellement, à Brazza, la coopération entre l'étranger et le Congo, supplée les défaillances des sociétés nationales (stratégiques). Ainsi, dans plusieurs quartiers de la ville, un programme d’adduction d'eau potable a été lancé: il consiste à connecter chaque parcelle d'habitation au réseau d'eau potable;une idée qui n'a jamais effleuré la tête de la société nationale de distribution d'eau. Incroyable! Bien sûr que les parents qui sont nommés à la tête de ces sociétés d'Etat, le sont pour un autre objectif:"vous êtes nommés pour que vous ne venez plus me demander de l'argent". C'est clair.
et voici comment ces sociétés traitent les clients : une histoire qu'on m'a racontée et que j'ai vérifié : au niveau du marché Total, côté avenue Matsoua, on construit un gros caniveau de 80 m environ depuis le mois d'octobre 2014. A ce jour, il reste encore une vingtaine de mètres pour faire la connexion avec un autre gros caniveau datant de la période colonial. L'entreprise qui s’attelle à cet ouvrage n'a jamais jugé utile d'associer la SNE et la SNDE ne serait-ce que pour avoir l'information sur le réseau électrique et d'eau enfoui sous terre à ce niveau: elle a creusé à mettre à nu le gros tuyau d'eau ainsi que les gros câbles électriques; une pluie est tombée il y a 13 jours; l'eau s'est écoulée dans le trou, emportant la terre qui soutenait le gros tuyau; celui-ci est tombé sous son propre poids, entraînant la rupture des tuyaux qui sont connectés à ce niveau, provoquant du coup une perte d'eau potable, que la SNDE est venue arrêtée trois jours après...une performance! mais elle n'a pas songé à reconnecter les tuyaux annexes qui desservent les clients : elle a jugé plus urgent, d'établir un devis de réparation, de le déposer auprès de la mairie qui fait faire le caniveau (au lieu de le déposer auprès de la société qui exécute les travaux), et en toute bonne conscience, d'attendre que la mairie réagisse. ça fera bientôt 15 jours...Et oui! les sociétés d'Etat ont leur logique. C'est tout simplement incroyable; surtout que bientôt elle se permettra de distribuer les factures, assorties des menaces de coupure, factures qui ne tiennent jamais compte des désagréments subis pas les clients. Le directeur de la société a été nommé en conseil de ministre, ce qui le rend si hautain, car "le conseil des ministres" est le sceau qui affranchit celui qui en bénéficie de la menace de toute sanction. Vive le pct! vive Sassou Nguesso!

Mwangou 04/02/2015 09:21

Bjour LDM! je vois à travers ces photos, le piège de la politique de l'analphabétisme du pouvoir: Le pct et Sassou Nguesso ont fait de l'analphabétisme, leur cheval de bataille. Plus il y aura d'analphabètes, mieux le contrôle social sera efficace et la main mise sur le pouvoir sera totale et de longue durée. Les victimes de cette politique, c'est d'abord tous ces jeunes déscolarisés, et ensuite, c'est ce que montre ces images, les investisseurs tous secteurs confondus...Il faut espérer que ces jeunes désœuvrés comprennent un jour que les responsables de leur misère ne sont pas les investisseurs, mais les hommes et femmes tournant dans le système du pct et sassou nguesso.

Le Lion de Makanda (LDM) 04/02/2015 15:10

Grand-frère, comme je vous comprends ! Cependant, ne peut-on pas penser que ces émeutes s'expliquent par la faim liée au désoeuvrement organisé par le régime ? Oui, c'est le système qui prive la jeunesse de toute espérance d'avenir et non les investisseurs mais quand la faim tenaille, que fait-on ?. C'est une erreur d'abrutir son peuple car une telle politique finit toujours par se retourner contre vous...

DOTTOR 03/02/2015 14:54

TOUTE CHOSE A SON TEMPS, C'EST LA LOI DE LA DIALECTIQUE.

DOTTOR KTME

Mwangou 02/02/2015 18:31

Bjour LDM! je suis allé voir ça de près, surtout qu'on disait qu'il y avait eu pillage... suis passé après que les proprios étaient passés, et avaient fait nettoyer des restes de la casse...c'est hier vers 15h; la circulation avait repris; les policiers n'étaient pas loin; les jeunes s'amusaient toujours dans le magasin vide, et les spectateurs aussi nombreux; puis soudain, la police a balancé encore des lacrimos, faisant douter un instant que le calme était revenu... je m'éloigne et passe voir un ami dans les parages; pendant qu'on cause sur la situation, une autre lacrimo est balancée assez loin, de sorte que de là où je me trouvais, mes yeux ont sourcillé... cette police utilise cette arme de dissuasion comme pour jouer...j'ai moi-même vu un policier balancer la lacrimo dans une zone non touchée par les remous de pillage, où les gens étaient sagement chez eux... incroyable... selon les habitants du quartier du magasin pillé, tout à commencé quand à la fin du match, le courant a été coupé, ce qui a fait fuir la police pourtant affectée à la protection du magasin... cette désertion a donné aux pilleurs embusqués de passer à l'attaque; au bout de quelques instants cependant, le courant revient, et avec, la police; les pilleurs lâchent prise; mais devant l'apathie des policiers pas impressionnés, les pilleurs reviennent sans que la police réagisse; et ainsi, le magasin a été vidé de tout...une opération pour retrouver les pilleurs a été lancée dans le quartier; elle semble s'être arrêtée parce que à cette délation, les gens ont répondu qu'ils ont bien vu ce qui s'est passé (sous-entendu, la police n'est pas vierge dans ce pillage).
je me souviens pendant le match avoir vu les policiers relâcher la vigilance à chaque fois que le Congo marquait un but: ils manifestaient leur joie comme les gamins, courant partout, criant, hurlant... ça durait tellement longtemps, que beaucoup de Congolais n'ont pas suivi le reste des événements, quand le match a basculé... voilà...si "Asia" ici à Commission a été la cible célèbre, j'ai appris qu'à Mayanga, au terminus, une boutique de ciment a été avec performance, vidée de ses 20 tonnes en moins de trente mn...il semblerait que le siège de la député CL. Sassou à Ouénzé n'a pas été épargné...AA+

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg