Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 22:18
CONGO/ARRESTATION ARBITRAIRE : "SOUTENONS MAITRE SAMBA MOUNTOU LOUKOSSI !"

COMMENTAIRE : En soutien à Maître Samba MOUNTOU LOUKOSSI arrêté arbitrairement à Brazzaville, nous publions sur votre blog ce texte trouvé sur Facebook. Le Congo brille par sa démesure dans l'arbitraire et par le déni des droits primaires. La police est un instrument du crime au lieu d'être un bouclier qui protège les innocents. Quant au ministère de l'injustice, c'est certainement la première institution qu'il nous faudra réformer demain. Comment comprendre que Jean-Martin Bemba est libre de ses mouvements, lui qui vient se soigner en France et que dans la même affaire, certains innocents comme Maître Samba MOUNTOU LOUKOSSI croupissent en prison ? Evidemment, ceci n'empêchera par maître Emmanuel Yoka, ministre de l'injustice de dormir en ronflant copieusement de ses deux narines...

                                                                  *

Bonjour chers ami (e)s !

Je vous remercie une fois plus pour l’intérêt grandissant que vous continuez à témoigner à la cause de Me Samba MOUNTOU LOUKOSSI, à travers cette page qui lui est dédiée.
Voilà pourquoi j’aimerais vous tenir au courant des derniers développements concernant sa détention purement illégale à la Maison d’Arrêt de Brazzaville, sous de faux prétextes totalement inventés, en compagnie de plusieurs autres détenus, dans le cadre de l’affaire Jean-Martin Mbemba.
En effet, ce 6 février 2015 l’affaire est passée devant la Chambre Pénale de la Cour Suprême, sous la houlette de Mr Nanga Nanga, le fameux juge qui ne cesse d’être corrompu financièrement par Jean-François NDENGUET et Jean-Dominique OKEMBA, afin que Me SAMBA et ses compagnons d’infortune soient maintenus indéfiniment en prison, sans raison valable, en violation flagrante de toutes les dispositions pénales et juridiques de notre pays. 
Le Procureur général Akira, lors de son réquisitoire lu par l’Avocat général ETOTO EBAKASSA, a fait savoir que dans cette affaire, il y a eu détention illégale d’armes de guerre d’après lui. Chose qui reste à démontrer, avec des preuves concrètes bien évidemment.
Cependant, durant toute la fameuse enquête couplée à un trucage de procédure (à la DGP, à la DGST, par le doyen des juges ELENGA ITOUA et Jean NGOMBO, et à la Chambre d’accusation), toutes les instances n’ont jamais présenté de scellés. Mr AKIRA, Procureur général près la Cour Suprême doit être poursuivi en diffamation, puisqu’il prétend avoir vu des armes. Ces dernières sont en réalité inexistantes.
Par conséquent, l’affaire a été renvoyée au 4 avril 2015. Ce 12 février 2015 à 16h12, Me Samba et huit autres codétenus ont été placés dans le QD (Quartier Disciplinaire) de la Maison d’Arrêt pendant environ 30 minutes, dans des conditions extrêmement épouvantables, vu le degré d’insalubrité qui y règne. Ce qui rend l’air très désagréable, donc irrespirable. Une façon claire de leur provoquer de graves maladies respiratoires et de porter atteinte à leur santé, foulant ainsi au pied le droit à la dignité des détenus, quels que soient les reproches qui leurs sont faits.

L’agenda personnel de Me SAMBA a été confisqué, au motif qu’il écrit beaucoup, voire trop, d’après le Surveillant général de la Maison d’Arrêt de Brazzaville. C’est la preuve supplémentaire du déni répété de la liberté d’expression au Congo. Il y avait aussi de l’argent dans son agenda. On peut clairement deviner le sort qui a été réservé à cette somme d’argent, vu le manque de professionnalisme et la brutalité légendaire dont font montre les forces de l’ordre au Congo, de manière générale.

Il est à préciser que la déscente musclée dans la cellule de Me SAMBA n'était en réalité qu'une expédition punitive, une perquisition ordonnée par le Procureur de la République André OKO NGAKALA. Cette dernière a été exécutée par le capitaine Nsimani de la DGP (Direction Générale de la Police), celui-là meme qui a saisi son agenda personnel contenant 50.000 FCA. La confiscation de cette somme d'argent a été meme reconnue et confirmée par les gendarmes en poste à la Maison d'Arret de Brazzaville.
Pendant le passage dans le QD (Quartier Disciplinaire) de la Maison d'Arrêt, Me Samba et ses codétenus ont fait l'objet d'une cruelle séance de torture. Pourtant la torture est strictement prohibée et condamnée par les conventions internationales signées et ratifiées par la République du Congo, un pays où les Droits de l'Homme ne valent absolument rien et sont piétinés par le pouvoir de Brazzaville. Dans quelle république vivons nous, si elle en est vraiment une ? Que valent alors toutes ces conventions auxquelles adhère régulièrement notre pays ?
Enfin, l'agenda de Me Samba confisqué par le capitaine Nsimani a été remis à Jean-François Ndenguet, qui l'a transmis à Jean-Domique OKEMBA, le patron des services secrets, qui l'a enfin transmis à son tour à son supérieur hiérarchique, le vrai patron du CNS (Conseil National de Sécurité), le président Denis SASSOU NGUESSO.

On se demande bien qu'est-ce qu'ils en feront, mais surtout qu'est-ce qu'ils inventeront autour cet agenda, à part fabriquer de toutes pièces d'autres chefs-d'accusation infondés... En quoi les écrits d'un simple détenu peuvent-ils menacer leur pouvoir comme le fait croire leur paranoia chronique et maladive ? Est-il interdit à un détenu d'écrire en prison, d'écrire ses mémoires ?

Chers amis, continuons tous à lutter contre la barbarie et les méthodes arbitraires du régime de Brazzaville, afin que tout cela prenne fin un jour, pour que la justice sociale et le respect de la dignité humaine règnent enfin un jour dans notre cher beau pays le Congo qui continue à souffrir des injustices dues aux caprices d’une minorité de personnes qui se croient intouchables, donc supérieures à tout le peuple congolais.

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg